BASKRIT: Résumé (objectif) du match Des Petits Pédestres de Saint-Germain (qui sont au passage les meilleurs et auraient mérité de gagner) contre ces gros cons de Strasbourgeois.

BASKET

Résumé (objectif) du match Des Petits Pédestres de Saint-Germain (qui sont au passage les meilleurs et auraient mérité de gagner) contre ces gros cons de Strasbourgeois.

Par Pierre Garrigues, spécialiste curling à France info. En vrai le spécialiste basket était malade du coup je le remplace mais je connais pas vraiment les règles du basket mdr allez ballec yolo.

L’ambiance est à son paroxysme, et alors que la batucada se déchaîne et crève les tympans de plusieurs personnes du public (2 victimes sont à déplorer après que Vincent Seroussi ait effectué un superbe solo-roulement sur sa caisse claire et que Faustine Galicia ait compris que c’était marrant de taper sur la grosse caisse avec les deux baguettes en même temps), les supporters de St-Ger (en vert et contre tous !) se massent sur les bords du terrains, effrayant ainsi ces gros cons de supporters strasbourgeois. Certaines personnes du public sont aperçues torse nu, et Clément Iraola, fidèle acclamateur des Petits Pédestres, n’hésitera pas à montrer son cul.

Mais déjà les joueurs arrivent sous les ovations de la foule en délire qui se dit que bon de toutes façons y’a rien à perdre lol. Nous avons interrogé Antoine Potentier, Coach des Petits Pédestres, à propos de son feeling sur le match :

« –Comment sentez-vous ce match ?

On y va en mode yolo de toutes façons on a encore mal aux fesses à cause du 9-0 (ndlr : voir précédent article)du coup on est pas au top en plus Timothée Talbi est vraiment pas bon mais je sais pas comment le virer de l’équipe. »

Un témoignage poignant, donc.

LE MATCH COMMENCE et une ola démarre dans les tribunes saint-germanoises, tandis que les Parisiens (qui sont très objectivement des enculés) nous regardent avec dédain depuis leurs vestiaires flambant neufs.

01’ : Maxime Sénéchal a le ballon, ça a l’air d’être une bonne chose puisque toute notre équipe gueule. Le roulement de caisse claire s’intensifie du côté de Vincent Seroussi, les kazoos sont frénétiquement agités, le surdo est frappé tel une femme saoudienne qui a brûlé le Coran, c’est-à-dire très fort. Clement Iraola montre son cul.

04’ : ST GER MENE 4-0 PUTAIN je crois que je commence à comprendre les règles, apparemment faut faire passer le truc sphérique orange rebondissant dans le filet suspendu ça a l’air chouette comme jeu. Ces gros cons de Strasbourg commencent à stresser, des filets de sueur perlent sous leurs aisselles. Le désespoir apparaît sur leurs faces de rats.

06 ‘ : 6-4 pour Strasbourg mais en vrai on a pas de chance parce que Vincent Veauclin, notre pivot, s’est trompé de panier. Du coup il a marqué contre son camp. Mais c’est pas grave, faut le comprendre le pauvre gosse il avait vraiment envie de marquer son p’tit panier.

07’ : PANIER DE YOPLAIT (désolé j’avais trop envie de la faire mdr lol)

Premier arrêt de jeu (ouais je pige que dalle à cette histoire de quart-temps moi ça me rappelle le quatre-quarts et du coup maintenant j’ai faim. On dirait que Potentier remotive ses joueurs. Julien Lefébure sautille sur place, demandant à son coach s’il peut rentrer, mais c’est non. De l’autre côté, ces gros cons de Strasbourgeois dégustent une choucroute. Quelle bande de ploucs.

15’ : SENECHAL POUR BOYER BOYER POUR VEAUCLIN VEAUCLIN POUR POTENTIER ET C’EST LE block les Strasbourgeois reprennent le ballon et défoncent le panier Saint-germanois sur un dunk venu du fond des âges.

17’ : Etienne Boyer est vraiment très chaud et inscrit son 5ème panier de la rencontre. Limite le mec il pourrait jouer tout seul tsé.

C’est la mi-temps et ces connards strasbourgeois mènent 13 à 12. C’est la folie à St-ger. On commence à y croire. Clément Iraola montre son cul. Le match reprend, alors que Timothée remplace Maxime au poste de mec inutile qui bouge d’avant en arrière sur le côté gauche.

N’ : ouais j’ai un peu perdu le compte des minutes à ce niveau-là. Faites semblant que c’est normal.

N+15’ : Bon en fait St-Ger craque totalement et se prend 5 dunk et 3 tirs à 3 points en 5 minutes. Pourtant c’est pas le genre des joueurs de St-Ger de craquer au bout de 15 minutes (ndlr : voir article précédent).

Dernier quart-temps (putain ça me donne faim) : St-Ger est menée 153 à 12. Dépité, Potentier se résigne à faire rentrer Clément (qui est prié de cesser de montrer ainsi son cul, au passage fort beau) et Julien Lefébure, sur lequel se fondent maintenant l’intégralité des espoirs des Petits Pédestres.

N+26’ : ouais en fait c’est mort y’a plus aucun espoir

N+30’ : Lefébure, distrait par un papillon passant sur le terrain au même moment, se fait chiper le ballon par un gros con de Strasbourgeois pour la 3ème fois en 30 secondes. Potentier pleure. Lefébure déclarera : « c’est pas juste ».

N+32’ : Clément rate la passe que lui sert Etienne Boyer, car il était alors occupé à montrer son cul à ces gros cons de Strasbourgeois.

C’est la fin du match, sur le score très honorable de (censuré pour cause de pornographie enfantine, les Petits pédestres s’étant fait sodomiser au cours de cette rencontre).

Maxime Sénechal, qui utilisait déjà des béquilles après le 9-0 (ndlr : voir article précédent), en aura sans doute besoin pour encore un bout de temps. Timothée Talbi, dans une entrevue exclusive, déclare « nan mais de toutes façons la sodomie on commence à être habitués, y’en a qui kiffent ça dans l’équipe. Nan mais pas moi hein. »

Les supporters de ST-Ger n’ont toutefois pas perdu espoir et se concentrent déjà pour faire un max de bruit pour le prochain match des Petits Pédestres, scandant le champ partisan saint-germanois « ST GER EN VERT ET CONTRE TOUS ».

Flash

Un supporter Saint-Germanois, dont nous tairons le nom mais en vrai il s’appelle Arian, mis en examen après avoir déclaré, je cite, « St-Ger, en vert, comme le Hezbollah ». Dommage, c’était marrant.

Résumé objectif de la rencontre

-Je connais toujours pas les règles du basket

-On aurait mérité de gagner

-Les Strasbourgeois c’est des gros cons

Alé salu à la prochaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :