Le Vendredi 13 en tweets

Vendredi dernier Paris et sa banlieue furent le théâtre d’un déchaînement de violence sans précédent en France. Terrasse de restaurant, salle de concert, match de foot, les Français se sentent attaqués dans leur vie quotidienne. C’est sûrement le moyen de nous toucher au plus profond de nous-mêmes : qu’on ait peur de vivre. Peur de sortir de chez nous, de prendre le RER A à l’heure de pointe, de rejoindre nos amis dans un bar. Mais très vite, notre peuple s’est serré les coudes dans l’adversité, a dépassé la peur de cet ennemi imprévisible, pour faire le deuil de ceux partis trop tôt, et montrer que non, nous attaquer ne nous fera nullement changer. Au contraire, sur les réseaux sociaux se sont montés des opérations pour nous pousser à ne pas renoncer à notre mode de vie. Le #TousAuBistrot nous a incité à descendre dans le café du coin boire un verre ; le #MonPlusBeau SouvenirDuBataclan à poster nos photos dans ce lieu mythique qu’est la salle parisienne. Comme a tweeté un de mes amis, « un autre groupe et on aurait pu y être ». Mais peu à peu la twittosphère a repris ses vieilles habitudes, celles de rire de tout, parce que la vie continue.

« J’ai l’impression d’être dans un film de science-fiction post apocalyptique » commente quelqu’un avec une photo d’un panneau d’affichage électronique parisien bloqué sur le message  « Fusillades paris, nous vous invitons à rester chez vous en attendant les instructions des autorités ». « C’était tellement mieux quand le seul sujet d’actualité en France c’était EnjoyPhoenix qui faisait cramer ses cookies. » se plaint quelqu’un d’autre.

« Il suffit d’une heure d’attentat à Paris pour comprendre pourquoi des familles embarquent sur des canots pneumatiques pour fuir leur pays. »

Malgré l’interdiction de manifester imposée par l’état d’urgence, dimanche soir, les restaurants le Carillon et le Petit Cambodge, touchés par les attaques, ont vu des centaines de personnes se rassembler pour un hommage aux victimes. Mais cela a tourné court, comme le raconte une internaute : « Des pétards. Des mecs simulent des tirs avec des pétards. NON MAIS VOTRE CERVEAU VOUS LE POSEZ EN SORTANT DE CHEZ VOUS OU QUOI ?!? »

Certains, devant la gravité de la situation, en appelle à des personnages fictifs : « Hagrid c’est le moment pour que tu ramènes tes dragons en France on t’attend frère ».

Et jeudi matin, la France se réveille avec les nouvelles d’un assaut commencé à quatre heures du matin en banlieue parisienne. « J’imagine le bicraveur à St Denis qui s’est fait lever à 4h00 du matin par le RAID pour se faire évacuer, il a dû voir sa vie défiler. »

Marine Le Pen s’exprime : « ce soir l’horreur encore… Nous suspendons nos campagnes jusqu’à nouvel ordre #Fusillade » ; ce à quoi répond avec humour un jeune homme : « suspends ta campagne pour toujours sœur » ce qui entraîne la réaction d’un follower de madame Le Pen« C’est pas ta sœur ! Ici c’est la France c’est pas l’Afrique. »

Plus de 20 000 personnes se sont inscrites à une pyjama party organisée chez le logeur de Daesh alias Jawad Bendaoud. Les montages se multiplient sur internet « Ils m’ont demandé si je savais faire des cocktails Molotov, je leur ai dit que j’en savais rien moi, je suis pas barman » lui fait dire @Zonizos. « C’est quand la première vidéo qui dit que l’attentat c’est un complot avec la musique en X-Files en fond ? » « Préparez-vous aux théories du complot sur le vendredi 13 et l’Allemagne » prévient quelqu’un.

Et en guise de conclusion : « Ils essaient de mettre les français à genoux ? Ils ont déjà vu les français faire ce qu’on leur dit sans râler ni protester ? »

Emmanuelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :