Le renouveau de la gauche sciencepiste [communiqué du PMC]

Vous avez sûrement dû le croiser au détour d’un long cours de microéconomie ou de séminaire Europe passé à regarder votre compte Facebook : le Parti Monarcho-Communiste de Sciences PO SGEL est né, pour le plus grand bonheur des plus de 160 sciences pistes de Saint Germain.

Ayant pris acte du manque flagrant de moyens de l’IEP pour réparer l’escalier, installer un micro-onde, ou encore des tables en amphi Cocteau, une bande de vaillant camarades a acté l’échec du capitalisme Saint Germanois, et propose aujourd’hui une alternative crédible grâce au monarcho-communisme. Ce courant original -né de la fusion de la noble tradition monarchiste Versaillo-Germanoise et du combat de nos camarades du prolétariat contre la bourgeoisie- semble en passe de réussir son départ, avec déjà plus d’une centaine de  fans à l’heure de la rédaction de cet article. En apparence incompatibles, ces deux doctrines vivent pourtant en symbiose au cœur du Comité Central du Parti, nouvel organe très récemment crée, qui a pour vocation de faire rayonner la divine aura du Parti au sein des divers groupes Facebook privés du réseau Science-Piste Saint-Germanois.

Une politique de dénonciation des dissidents plus communément appelés « Socio Traîtres » a été mise en place progressivement, ceci afin de contenir la pieuvre capitaliste. Les premières victimes de ce système ont été triées sur le volet parmi un large panel de socio-traites. Les choix effectués par le parti ne sont en aucun cas contestables au vu de leur légitimité (cc Joseph, cc Anouck), même si les plus fervents des partisans pourraient bientôt en subir l’effet rebond, via une politique de contre-délation sur le groupe traite « SciencesPorifique » (cc Rodolphe), administré par un certain Gérard Jamécontent, plus connus sous les initiales de L.D. Le parti semble inscrire les dénonciations dans une perspective tragi-comique, utilisant le système capitaliste de hashtag à foison. Toutefois on ne leur en veut pas, on aime on adore, voire on déifie les membres du PMC (même si l’auto-like n’est pas une pratique vertueuse à proprement parler, feriez mieux de commencer la sculpture de Staline les gars !). La musique monarcho-communiste semble même trouver sa légitimité auprès de la propagande du Comité Central avec les Fatals Picards et leur hymne Mon père était tellement de gauche, bien que plutôt modérés, voire centre droit pour nous, hommes du peuple (on ouï dire que cette musique prolétario-écologiste aurait été suggérée par le secrétaire le plus modéré du parti. Souhaitant rester anonyme, nous l’appellerons Nicolas.S).

Les sanctions prévues par le Comité Central vont donc de la simple humiliation, au Goulag. En effet, toujours en relation avec ce Nicolas.S, le parti aurait mis en place un système efficace d’exil en Sibérie via des mafias polonaises douteuses, qui ont pullulé sur les ruines de la très glorieuse URSS.

Cet individu traumatisé par la montée au pouvoir de Lech Walesa pendant les heures sombres de l’Empire Communiste, se serait retrouvé à la merci des groupuscules les plus radicaux de notre courant de pensée. Profitant ainsi de sa faiblesse après quelques verres dans une soirée Club House au tennis Club de Varsovie, la pègre polonaise a fait de lui un individu corrompu, même si le but qu’il poursuit aujourd’hui est des plus louables. On dénombrait mercredi pas moins de 35 socio-traîtres exilés au Goulag à en croire les feuilles d’émargement en Micro-économie (oh wait ?…).

Dans un contexte d’élections régionales, la question de la visibilité du PMC est éminemment importante. Des milliers de bulletins de vote sont d’ores et déjà imprimés et envoyés à toutes les mairies de France, afin de combler le retard cruel pris par le Parti dans sa course au pouvoir. L’avènement d’une nouvelle URSS semble, cependant et malgré tous les efforts du parti, compromis pour le moment. Les consignes de vote pour le second tour des régionales sont par ailleurs très claires ; les membres du partis sont incités à faire barrage à l’Amicale Raciste, qui progresse dans les enquêtes d’opinion. Souhaitant se focaliser sur une stratégie locale, le PMC n’exclut néanmoins pas de présenter un candidat aux élections présidentielles, afin de prendre le pouvoir de l’intérieur. Réunis dans leur QG des Glénans à Saint Germain, les membres du parti m’ont confié avoir la volonté d’instaurer une oligarchie monarcho-communiste autour de la figure de Louis XX, descendant le plus direct du très regretté Louis XVI.

Néanmoins, le PMC n’est plus seul sur la scène politique de Sciences Po Saint Germain avec Europe Ecologie Laye Verts. Il ne fait cependant nuls doutes que le Parti résistera à cette incursion qui sent bon la décroissance (et le goulag par analogie).

 

Même si ligne rédactionnelle capitaliste de ce journal risque de me virer lamentablement tel un Guillon de France-Inter, j’en profite pour apporter mon soutien le plus sincère au PMC, après ces quelques lignes d’une neutralité implacable. Ce support journalistique ne me le permettant pas, je ne puis vous exprimer mes sentiments les plus favorables au travers d’une magnifique Internationale Communiste (mais sachez que ce n’est pas l’envie qui manque).

 

Puisse l’aura de Lénine vous être favorable,

L’Homme au cintre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :