Critique: « Demain », par Cyril Dion et Mélanie Laurent

« Demain », c’est l’histoire de jeunes trentenaires qui se demandent dans quel monde vivront leurs enfants. Ce n’est pas un film catastrophe. Au contraire, c’est un documentaire plein d’enthousiasme, sur tous ceux qui, de par le monde, inventent un nouvel avenir.

Le mois de décembre a été marqué par la sortie au cinéma du film qui changera plus d’une vie, à savoir le 7ème épisode de Star Wars « Demain ». Et oui, dans l’euphorie total autour de la sortie de Star Wars : Le réveil de la Force, et n’ayant jamais vu un seul Star Wars (oui je sais, honte à moi etc..), j’ai préféré aller voir le documentaire réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent, Demain, qui le 2 décembre dernier a franchi les portes des salles de cinéma françaises. Cette bouffée d’air frais pour les amoureux de la terre a été tournée par une petite équipe de 4 personnes qui, munis d’une caméra, sont partis aux quatre coins du monde à la rencontre de ceux qui, individuellement ou collectivement, tentent par leurs petites actions de sauver notre avenir.

C’est la publication d’une étude scientifique, annonçant la probable fin de l’humanité d’ici 2100, qui a inspiré l’actrice et réalisatrice Mélanie Laurent ainsi que le dirigeant et porte-parole de l’ONG Colibri, Cyril Dion. Selon eux, « les gens ne veulent plus entendre que les choses vont mal » ; et le meilleur moyen de les convaincre de changer dans leurs choix de tous les jours est de leur donner l’exemple. « Pendant des années, on a essayé de faire peur aux gens et c’était nécessaire pour leur faire prendre conscience de la situation, mais aujourd’hui, pour faire passer un message il faut avoir un peu d’humour, montrer des gens lumineux et intelligents et qui donnent envie ».

Ainsi, à travers les visages et les témoignages de ceux qui au quotidien réinventent l’agriculture, l’éducation, l’énergie, la démocratie ou encore l’économie, la petite équipe nous montre à quoi pourrait ressembler le monde de demain. Dans dix pays différents ils ont rencontré l’écrivaine indienne Vandana Shiva ; Robert Reed, membre de la coopérative San-Franciscaine Recology crée en 1921 ou encore Malik Yakini gérant d’une exploitation bio de 2,8 hectares près de Detroit. Des dizaines de personnes d’horizons différents mais dont l’objectif est le même : inventer un monde respectueux envers la nature et les humains.

Projeté lors de la Cop21, Demain est le documentaire qui au bout de deux heures nous donne l’envie de retrousser nos manches pour n’acheter plus que du bio chez le marchand d’en face, reprendre notre vélo et faire de Saint Germain un énorme potager. D’autant plus que l’équipe nous propose de passer du statut de spectateur à celui d’acteur à travers des alternatives accessibles à chacun d’entre nous pour ainsi participer à cette transition sociale. Sur leur site internet, ils proposent un ensemble de solutions : des actions individuelles, comme le recyclage et la nourriture bio, aux actions collectives comme la création d’écoles alternatives, tout en passant par des actions politiques, l’équipe de Demain nous présente comment, pas à pas, on peut participer au changement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :