Goulag, élections et corruption : les dessous du PMC

Ci-dessus, les principaux membres du PMC photographiés alors qu’ils participaient à une orgie étudiante. Les pupilles dilatées de Guillaume S., fondateur du mouvement, laissent à penser qu’il aurait au préalable consommé des quantités massives de drogue. Bisous

Non non, on ne va pas vous révéler la couleur des sous-vêtements des leaders du Parti Monarcho-Communiste, même si on aimerait bien à vrai dire (au pif je dirai rouge). Par contre on va s’acharner sur le PMC, parce que la propagande néo-staliniste ça passe pas, surtout dans un journal capitaliste. Je tiens à remercier mon prédécesseur polémiste, qui a comme prévu été envoyé, non pas au goulag, mais à Guantanamo. C’est foutrement bien libéral tout ça.

Bon allez, commençons les révélations, le PMC est corrompu ! Certainement pas une grande nouvelle me direz-vous, mais on a des éléments qui nous permettent de prouver ce qu’on dit (c’est sérieux le Grand Pari, on postule pour le prix Pulitzer à la rédac’). La politique de « social-traître » serait vendue, et les plus fidèles amis du parti en profiteraient pour régler des comptes personnels, le brave collègue capitaliste Joseph aurait été dénoncé contre une signature en Microéconomie, comme quoi ça arrive même aux meilleurs. Mais le scandale ne s’arrête pas là ! Nos journalistes ont en effet découvert que le parti serait particulièrement sensible aux charmes de la gente féminine. Après un dépôt de plainte sur la page Facebook effectué par l’association Ni Pute Ni Soumise Ni Non Ni Quel, pour le manque de représentation des femmes auprès du PMC, les ennemis du capital ont tout simplement obtempéré en publiant un duo de « social-traitresses ». Quand on vous dit qu’on ne vous dit pas tout.

Restons dans le sensationnel, puisqu’en exclusivité pour les lecteurs du Grand Pari, on a découvert que le PMC avait subi un échec électoral cuisant. En adoptant une stratégie dangereuse consistant à chasser sur les terres de l’UPR (je sais pas du tout ce que ça veut dire mais je sais qu’il monte malgré le silence des médias), les monarcho-communistes ont vu la défaite de leur unique candidat aux régionales. Le Duc de Varsovie, Guillaume XX, a récolté 0.02% des voix à Saint Germain-en-Laye, pour un total de 3 voix selon les comptes officiels (Guillaume, Rodolphe, et le mystérieux homme au cintre surement). Ils échouent donc au pied du podium et des 10%, juste derrière Valérie Pécresse, Claude Bartolone, Wallerand de Saint Just, Europe Ecologie les Verts, l’alliance d’extrême gauche, Nicolas Dupont-Aignan, Céline Braconnier et le concierge des Glénans. Un peu de propagande et la machine repartira nous dit-on au Comité Central … Cependant la vérité est que le PMC ne se relèvera pas de cette déroute électorale –on me murmure sensuellement dans l’oreillette que Pierre Garrigues aurait tenté de brûler les bulletins de vote du PMC.

Passons désormais à quelque chose qui concerne les moins téméraires d’entre vous, ceux qui n’auraient jamais essayé un voyage au-delà du cercle polaire arctique. En ces temps de fêtes (trop de 20h regardés m’ont affaiblis j’avoue), le PMC propose généreusement de passer Noël en Sibérie. Si je me réfère à la brochure « Vacances détentes, au chaud dans ton chalet, si t’es sage tu cassera la croute au lieu de casser des cailloux ». La rédaction décline évidemment toute responsabilité en cas d’AVC suite à la lecture de cette tentative odieuse consistant à faire passer Staline pour le Père Noël. The cake is a lie, TMTC, CQFD. On ne va pas vous mentir en disant qu’on a eu très envie d’y aller, mais on a interviewé les courageux qui ont tenté l’expérience « Noël au Goulag ». Parmi eux, le leader emblématique du PMC, Rodolphe, qui en profité pour aller caresser les rennes (pas de rennes en Sibérie me direz-vous à raison). A la suite de cette expérience il déclare je cite « Merci aux partisans du PMC qui nous ont suivis au bout du monde sur les terres natales du Communisme, j’espère que l’année prochaine on sera assez nombreux pour jouer à la bataille ». Voilà, on lui souhaite quand même un bon retour en France, à l’heure actuelle il devrait être en train de transiter par Kiev, son traîneau ayant subi une avarie.

Outre la dénonciation, l’échec électoral et le voyage en Sibérie, on a déniché une dernière perle pour toi, public. Le PMC projetterai de présenter une liste au BDE, et oui c’est bientôt les élections mine de rien (je remercie la com’ du BDE actuel pour cette transparence quant à la tenue du scrutin). Et comme on ne fait pas les choses à moitié à la rédac’ on a les noms ! Seraient, selon nos informations, Secrétaire Général : Rodolphe, Ministre de la Propagande : Rodolphe, Camarade délégué aux soirées et autres festivités alcoolisées : Guillaume, Camarade délégué à la sécurité lors des soirées : Guillaume. Comme vous pouvez le constater il s’agit d’une une liste d’ouverture, de rassemblement, et avant tout responsable. « Chaque vote pour le PMC sera récompensé par un point en plus pour le partiel d’HPI »: là par contre on ne sait pas trop comment ils vont faire, aux dernières nouvelles quand Catherine Marshall a parlé de Marx c’était un lapsus, elle aurait tout simplement demandé à Marx Courtinat de ronfler moins fort au dernier rang …

On espère que cet article vous aura été utile dans votre quête idéologique, rejoignez la rédaction, votez Sarkozy, et continuez de payer votre café soixante centimes ça fait du biff pour nos sponsors.

Eugène Labiz

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :