Manifeste anti – antiféministes

Les féministes font vraiment honte à la condition féminine, dans l’ensemble, vous ne pensez pas ? Bah, quand même, elles revendiquent l’égalité entre les hommes, ces dieux vivants au sommet de la perfection humaine, et les femmes, ces guenons dont la place la plus appropriée se situe bien évidemment en cuisine. Quel meilleur rôle pour la femme que d’attendre sagement son mari à la maison, et de satisfaire tous ses besoins ? Il faut bien le signaler, la femme n’est présente en ce monde QUE POUR LA SATISFACTION DE L’HOMME puisque c’est à cause d’elle que tant de malheurs ont pu arriver à ce monde merveilleux.

Oui, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, je suis très, très ironique, parce que je suis énervée. Pourquoi ? Je vais vous dire : au moment où j’écris, je viens de rentrer de courses, où je ME SUIS FAITE SUIVRE PAR UN PSYCHOPATHE DANS LES RAYONS DU SYMPLY MARKET parce que vous comprenez, c’est samedi, j’avais la flemme de mettre un soutif en sortant de chez moi et bien sur, je n’avais pas imaginé que quelqu’un y ferait attention vu comment j’étais sapée. Eh bien il y en a qui sont très attentifs, par ici, visiblement. Le type ne m’a pas lâchée, du rayon légume à celui des yaourts en passant par les produits de beauté et quand je me suis retournée et lui ai fait un regard appuyé pour lui signifier que bon, j’avais compris qu’il me suivait, il m’a fait un grand sourire sadique agrémenté d’un regard pervers qui voulait dire « hmmm j’aimeeee les femmes sans soutiffff ».

Après ce moment particulièrement gênant comme vous pouvez l’imaginer, je suis vite rentrée en me retournant environ toutes les 30 secondes pour vérifier qu’il n’y avait personne derrière moi (j’ai même sursauté quand j’ai croisé mon voisin dans le couloir). Une fois arrivée chez moi, je consulte mon fil d’actus sur facebook et tombe sur des images du mouvement bien connu car il fait parler de lui depuis plusieurs mois : « women against feminism ». Choc ! Bien que connaissant déjà le mouvement, je n’ai pu que constater une fois de plus le manque de discernement dont ces femmes font preuve à mon sens: vous voulez connaitre leurs arguments ô combien pertinents ?

Je vais me faire un plaisir de vous les énoncer pour vous démontrer leur stupidité : Il faut savoir que ce mouvement se base sur des photos envoyées par des femmes se prenant elles mêmes avec un papier sur lequel elles expliquent pourquoi elles refusent de se dire féministes. Eh non, ce n’est pas parce que l’on dispose d’un vagin que l’on est féministe, malheureusement (ou heureusement, selon le point de vue, puisque sinon aucun homme ne plaiderait pour nous, pauvres pêcheuses : ceux-ci se manifestent particulièrement à travers le mouvement « He for She » que vous connaissez certainement). Eh oui ils se rendent quand même compte qu’être une femme, c’est pas facile facile (attention je n’insinue pas qu’être un homme, c’est so easy maaais dans notre société un peu merdique, ça l’est disons un peu plus. Sauf quand on est un homme gay c’est moins facile. « Miskine » diraient certains.

Bref : top 10 des arguments les plus absurdes de ces antiféministes.

  1. « I don’t need feminism because I like to be treated like a lady » Noble sentiment, n’est-ce pas ? (c’est le cas de le dire, ha ha ha)
  2. « I don’t need feminism because men and women are already equal » Oups, j’en ai recraché ma bouchée de moelleux au chocolat et autant vous dire que c’est rare. La meuf doit penser qu’au Pakistan on vit de la même manière qu’à Boston. Malala pourrait lui expliquer en un plan en deux parties deux sous-parties que non. Fail.
  3. « I don’t need feminism because freedom and equality has no gender » MAIS JUSTEMENT C’EST POUR CA QU’IL Y A DES FEMISTES, ABRUTIE
  4. « I don’t need feminism because I can hold my own beliefs » La meuf s’est juste dit « je suis ok avec les idées féministes, mais comme j’ai envie de montrer que je suis spéciale je vais dire que je suis pas féministe, et je vais mener mon combat un peu toute seule c’est plus cool » Elle risque pas d’aller loin la pauvre chérie.
  5. « I don’t need feminism because I love men » Je voudrais juste préciser que toutes les féministes ne sont pas lesbiennes, voilà c’est important de le savoir visiblement. MOI AUSSI J’AIME LES HOMMES D’ailleurs il y avait aussi « because I love masculine men » : la meuf a vraiment cru que les féministes aillaient prendre le pouvoir et obliger les hommes à s’habiller en femmes quoi.
  6. « I don’t need feminism because being a ‘’stay at home’’ mom is better » Ah oui carrément trop cool quoi. Retour aux années 30 svp parce que là je gagne mon propre argent je trouve pas ça très cool franchement. Puis bon ranger, faire à manger, faire le ménage je kiffe alors vraiment, svp.
  7. « I don’t need feminism because the feminist movement is full of shit » Une revendication profonde, un argument ô combien pertinent qui fait tout de suite sens à vos yeux j’en suis sure.
  8. « I don’t need feminism because children are dying » Juste pour préciser, elle parlait de l’ordre des priorités. Alors, on peut se sentir féministe et œuvrer en faveur des enfants, c’est possible. Pour donner un exemple plus vulgaire on peut téléphoner en même temps qu’on monte les escaliers de l’iep, on n’est pas obligé de téléphoner en bas et de monter ensuite ou l’inverse, sauf si Xav est pris d’un coup de folie mais ça c’est une autre histoire.
  9. « I don’t need feminism because it’s freaking 2014 » Oui alors en fait, non, parce que ça date de bien avant. Tu le saurais si tu avais eu JC Lescure en histoire mais malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde. Une autre précision, les idées féministes ce n’est pas juste un effet de mode, pour ceux qui en douteraient.
  10. « I don’t need feminism because I am not a delusional, disgusting, hypocritical man-hater. I respect men and they respect me ! » La jeune femme explique ça en mordillant de façon sensuelle sa feuille et en cadrant la photo de façon à ce que l’on ne puisse pas manquer son décolleté plongeant… Autant dire qu’elle avait vraiment envie de montrer aux hommes qu’elle ne les déteste pas, « elle, au moins ». Par contre si elle pouvait se respecter elle-même il y aurait déjà du progrès…

Voilà voilà, j’espère qu’en lisant ce top 10 des arguments les plus stupides des antiféministes vous n’aurez pas envie de leur ressembler.

PS : Si toutefois, vous ne vous sentez pas une âme de féministe, cassez quand même le gueule de celui qui embête une fille dans la rue (ou dans le supermarché), svp.

C.L.

Un commentaire sur “Manifeste anti – antiféministes

Ajouter un commentaire

  1. C’est chouette un article pro-féministe ici ! Mais certains arguments m’ont fait un peu tiquer quand même…

    2. Ouais enfin, en France aussi, l’égalité F/H elle n’est toujours pas là. Pas besoin d’aller au Pakistan pour se rendre compte de ça. Et oui, c’est probablement pire au Pakistan qu’en France. Ce qui ne veut pas dire que l’égalité en France existe parce que y a pire ailleurs, et qu’on ferait mieux de pas se plaindre parce que c’est pire ailleurs.
    Imaginez sur le même argument pour un autre sujet « Quoi ? Tu veux aller chez le médecin alors que tu n’as qu’un simple rhume ? Tu te rends compte qu’il y a des gens qui meurent du cancer ? T’es tellement égoïste. Tu te victimises. Beurk ».
    Tout ça pour dire qu’on peut toujours améliorer une situation. Et donc qu’on peut améliorer l’égalité F/H toujours pas atteinte (mais peut-être plus proche de l’être qu’ailleurs) en France aussi.

    6. Si une femme veut être une femme au foyer, tant mieux pour elle. Si un homme veut être un homme au foyer, tant mieux pour lui. En fait, la seule chose que le féminisme reproche (ou que mon féminisme reproche, puisqu’il existe autant de féminisme que de féministes, à mon sens) à la société actuelle c’est d’imposer des choix en fonction du sexe et du genre.
    Tu veux être une femme au foyer, et c’est ton choix ? C’est cool. Tu ne veux pas ? C’est cool. Avoir le choix, voilà ce qui serait cool. Voilà pour quoi je me bats. Pour avoir le choix.

    10. Ça veut dire quoi, « se respecter soi-même » ? Rien, en fait. Si on part du principe que « se respecter soi-même » signifie respecter ses valeurs, comment savoir si une personne vit en accord avec ses propres valeurs ? Spoil alert : c’est impossible (sauf cas extrêmement rares de télépathie, mais c’est un autre sujet).
    Tu veux poster sur les réseaux sociaux des photos sexy de toi ? Fais comme tu le sens. Tu ne veux pas ? Même chose. Dire d’une femme (parce qu’étrangement on ne dira jamais ça d’un homme – double standard bonjour) qu’elle « ne se respecte pas », non seulement ça sous-entend que cette femme ne vaut rien et ferait mieux de changer parce que quand même on sait mieux qu’elle ce qui est bon pour elle, mais surtout ça implique qu’une femme qui assume sa sexualité est sale, et donc qu’elle ferait mieux de changer parce que quand même on sait mieux qu’elle ce qui est bon pour elle. Paternalisme, condescendance… Beurk.
    Je sais, je sais. La réification des femmes, le fait qu’on ne soit considérées qu’à travers notre physique, et que dès le plus jeune âge on nous apprend que la seule chose qui compte c’est à quoi on ressemble, ce qui peut potentiellement expliquer pourquoi tout un tas de femmes postent des photos sexy d’elles sur internet… Tout un tas d’injonctions pas terribles, je sais. Mais lutter contre ces injonctions en voulant en imposer d’autres… Je trouve ça très naze. Conclusion ? Bannissez de votre vocabulaire l’expression « elle ne se respecte pas ».
    Par contre le point Godwin féministe sur les hystériques… Beurk aussi. Mais c’est pas parce que cette personne a un argument de merde qu’il faut l’attaquer sur son physique.

    Voilà ! C’est absolument pas un commentaire pour dire : « waa c’était vraiment un article de merde dis donc ». Mis à part ça, ça m’a beaucoup fait rire. Et je suis contente de voir ce genre d’articles sur le Grand Pari !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :