Pourquoi il faut, très objectivement, aller au Crit

Cet article est sponsorisé par le BDS qui m’a gracieusement payé pour écrire cet article (Etienne, j’attends toujours la Twingo en prime pour partir en virée).

Vous le savez sans doute déjà, le Crit’-réunion de tous les sportifs (et moins sportifs, coucou Julien G) des différents instituts d’études politiques – approche à grands pas et aura lieu dans un peu plus de deux mois maintenant. Nombreuses sont les raisons qui doivent nous pousser à se rendre au Critérium 2016 (ou à ne pas y aller, mais vous verrez, elles sont minimes).

  • Le Crit’ est le meilleur moyen de rencontrer d’autres personnes issues d’autres IEP et de faire connaitre les loups de St-Ger’ aux autres régions de sciences pistes qui nous voient encore comme des louveteaux, comme le Gora Crit’ l’illustrait avant sa censure (comme en 40 sous Adi, dédicace à notre rédacteur en chef bien-aimé).
  • C’est l’occasion de prouver pour les Pointeurs qu’ils peuvent gagner un match au Crit’, qui laverait ainsi l’affront du 9-0 encaissé l’année dernière contre les Mercenaires de Paris (on me dit dans l’oreillette que les Pom-pom de notre bel IEP étaient les seules à être contentes de cette défaite qui leur a permis d’admirer les corps d’athlètes parisiens). Vous aurez peut-être même l’occasion de voir Maxime -dit « coach’labo »- de marquer un but, après son tristement célèbre raté de l’an passé…ON TE LAISSERA PAS L’OUBLIER SENECHEX
  • C’est une opportunité en or pour les 1A qui ne connaissent pas le Crit’ de découvrir cet évènement mêlant ambiance déjantée (mon parrain dirait le « zbeul », et vous savez de qui je parle), rencontres sportives et soirées torrides (voir point suivant). Ainsi, on pourrait enfin clamer haut et fort qu’on a participé au Crit’ et qu’on n’est plus des « petits puceaux » comme le rappelait souvent et fort gentiment le Gora Crit’.
  • C’est une chance pour vous, mesdames et messieurs, de rencontrer filles et garçons afin de réaliser le fameux grand chelem ou le petit chelem (Valentin Georges peut vous donner des conseils si besoin, on me dit au bas mot qu’il a embrassé pas moins de 18 filles l’an dernier -ou était-ce 27 ?). Vous disposerez ainsi une réputation de beau gosse ou de belle gosse (les Pom-pom en savent quelque chose). Vincent Veauclinx aurait même déclaré qu’il venait au Crit exclusivement pour montrer ses abdos aux belles parisiennes (Arian n’a pas fait de commentaires à ce sujet).
  • Il faut aussi venir à ce Crit’ 2016 pour former une délégation complète et ainsi figurer dans le classement final, qu’on soit le plus nombreux possible et donc qu’on rende enfin notre IEP à sa juste valeur sportive.
  • Les Pom-pom : et le doublé, est-ce possible ? (bon j’ai vu les filles de Sciences Po Lyon, y’a du niveau narvalo, je dis ça, c’est purement personnel). Cette seule interrogation doit vous faire participer au Crit’ pour venir supporter les Pom’petits Pois, ou peut-être même faire Pom-pom boy (il en manque toujours aux dernières nouvelles, petite pub discrète) ; Vous imaginez revoir nos petites Pom-poms si innocentes la mettre profond aux Aixoises ?
  • Comment rater ce Crit’ alors-même qu’y figurent de grands sportifs en athlétisme, Suzanne, Diego (c’est Usain Bolt mais ne dites rien, il court le 100m en 9 secondes), Floriane et consorts ? Nous avons de réelles chances de médailles (oui parfaitement, je me crois aux JO), alors il ne faut pas rater ce possible triomphe ! On va les baiser !
  • Une autre raison de venir au Crit’ : voir Clément Iraola montrer ses fesses durant l’une des rencontres disputées. On se souvient de son passif de l’année dernière. De plus, il dispute une rencontre très attendue contre l’IEP de Toulouse en rugby. Il sera tenté de montrer son postérieur et ainsi déstabiliser ses adversaires par tant de beauté velue…
  • L’occasion pour vous également durant ce Crit’ de disputer quelques parties de pétanque avec le joyeux luron Julien Guénard, responsable de cette épreuve pour notre bel IEP. On ne sait pas si le but est de voir celui qui est le meilleur pointeur (décidément ils sont partout) ou de rigoler autour d’une partie de boules (cette phrase est assez étrange je le concède) mais ce sera un moment à ne pas manquer !
  • Enfin, tu dois venir à ce Crit’ pour récompenser ton BDS qui se tue pour organiser une superbe fête sportive fin mars depuis de nombreux mois (je vous l’avais dit, je suis subventionné) qui te marquera assurément à vie.

Les raisons de ne pas se rendre au Crit’ :

Aucune frère, en plus j’ai plus d’idée et c’est l’heure de Motus, allez salut !

 

F.T

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :