Pourquoi « élections » et « compétition » ne devraient rimer qu’en partie

Il m’arrive d’écrire des choses sérieuses ! (c’est un constat qui me vient tout juste) Et cela dit, il est beaucoup plus facile de décrédibiliser un message sérieux. D’ailleurs j’offre à ceux qui en auraient envie un argument majeur : je ne suis qu’une sciencepiste de première année naïve et plutôt optimiste. Je ne me pose pas encore la question de l’utilité des élections, de leur légitimité, je n’ai pas envie de tout remettre en cause, et j’ai peur du désordre.

Voici donc mon mince témoignage quant à la situation actuelle ; et je l’annonce dès maintenant, elle me déplait. Depuis quelques jours, je ne flaire pas la bonne ambiance qui me tient tant à cœur dans cet IEP. Ne partons pas dans les extrêmes, ce n’est pas la déchéance non plus : les gens continuent de s’afficher avec amour sur Sciencesporifique, à se plaindre du prix du café, à dire qu’il fait froid dehors, le CRIT approche et l’effervescence s’installe, bref tout roule… Globalement.

Pourtant, j’ai connu des périodes plus chaleureuses et détendues entre nous, et pour cause : la campagne BDE a commencé. Certains, peut-être tous, me diront que c’est normal, que c’est une compétition, donc une confrontation et qu’il y a forcément des tensions (beaucoup trop de rimes, je suis une poète). Et en effet, une élection c’est en quelque sorte une compétition ; mais encore faut-il se demander ce qu’on entend par « compétition ». J’aimerais, à titre personnel, une compétition des idées. C’est difficile sans doute, puisque ce qui devrait nous servir d’exemple, à plus grande échelle, dans la vie politique, ne nous offre que très rarement une confrontation des idées. Nous voyons trop souvent des personnes s’affronter (ici ou ), voire des « personnages » de communication. Mais nous sommes à Sciences Po parce que ces choses-là nous concernent, et nous devons (et savons !) faire la part des choses ! La volonté d’obtenir quelque pouvoir que ce soit ne doit pas nous aveugler dans les moyens que nous utilisons pour y parvenir. Quand je vois la violence des échanges à l’échelle d’un petit BDE d’un petit IEP, je crains le pire pour ceux qui se consacreront, plus tard, à de bien plus grandes conquêtes. Je ne supporte pas de constater sur mon mur d’actualité, la surenchère des critiques que les listes s’adressent l’une à l’autre, surtout lorsqu’elles ne concernent ni la gestion d’un BDE (c’est quand même ce qui est en jeu !) ni l’éventuelle représentativité des candidats. Je trouve tellement dommage d’assister à des joutes, souvent « humoristiques » mais toujours gratuites, sur la comparaison de la durée des goûters, des affaires personnelles des candidats de chaque liste, ect… Et cela a trait aux TROIS listes, malheureusement (pas de logique partisane dans cet article, bien au contraire, j’espère l’avoir montré assez).

Nous lisons les programmes, nous voyons les efforts et la qualité du travail que vous faites; vous avez des idées, des projets, confrontez-les, faites-nous rêver, montrez votre imagination et votre optimisme, et vous en avez. Vous pouvez et devez faire de ces élections une compétition des idées !

Et nous qui devons voter, votons pour un programme, des représentants que l’on juge fidèles à nous, une capacité à être responsables mais sympathiques (parce que nous sommes, il faut le dire, des gens très sympathiques). Il y a en jeu la gestion d’une association essentielle, dans la continuité de tout le travail déjà accompli pour faire de notre cher Sciences Po St Germain-en-Laye un endroit où il fait bon rire, discuter… Et apprendre et travailler aussi, quand même.

Vivement le débat (cc les Tribuns de Saint Germain) !

LD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :