Les Pointeurs: Victoires en série

Les joueurs de l’IEP de Saint-Germain ont enchaîné un troisième succès consécutif après une défaite inaugurale dans cette seconde phase du championnat universitaire, de plus en plus réguliers à l’approche du Crit’ ! Le match avait une saveur particulière, le Narvalo Timothée avait même créé un évènement pour l’occasion sur Facebook (oui bon au final seuls nos fidèles supporters au nombre de 15 étaient présents, les Batucadets étant privés de jouer à cause d’un satanique agent communal, sur 140 invités, 15 c’est bien non ?), l’ambiance était à son comble pour ce match face à Sup Elec.

Fort de leurs 17 buts inscrits en trois matchs, les Pointeurs arrivaient avec un capital confiance important. L’attaque de feu guidée par les Fleur de Lys, Giroux et Fragilux, n’a pas dérogé à la règle pour ce match. Le match débute alors, et au bout de vingt minutes, Alex Cauchy inscrivait déjà un doublé sur des caviars de Sam le croqueur (vous comprendrez avec la suite de l’article). La flèche de l’équipe était trop rapide pour les défenseurs adverses, se permettant même une petite talonnade par-dessus son adversaire direct, tel Ronaldinho un joueur de Barça-Réal. Puis vint le chef d’œuvre de Pierro Caviaro, dit Peter pour les intimes de Facebook (tu m’expliqueras un jour cet attrait pour les USA ok ?) avec un doublé dont une splendide frappe en lucarne qui a fait lever les foules de leur siège avec des cris de femme en transe (vous savez de quoi je parle hein). Toujours est-il que pendant ce temps, notre Bismarck national alias Guillaume sirotait un petit jus d’orange en analysant la Blitzkrieg qu’évoquait notre rapide avance au score.

Le score à la mi-temps fut accru par Sam, l’homme à la crinière de feu (oui il est roux, pas de sa faute le pauvre). La marque aurait pu être bien plus importante s’il ne l’avait pas joué à la Balotelli en tentant de dribbler le gardien puis en réclamant une faute en simulant comme un comédien italien… Le score était donc de 6-0 à la pause, la foule en délire, les supporters (surtout la gente féminin) n’hésitant pas à masser les Pointeurs à la mi-temps avec des regards envieux de la part de Sup Elec (bon ça va on peut toujours rêver).

La deuxième mi-temps fut plus complexe, les adversaires ayant été piqués au vif par les faveurs octroyées par nos fidèles fans. La bataille du milieu était plus dure, rappelant la guerre de tranchées de 14-18 (oui mon rédacteur en chef aime les références à l’Allemagne). Nous encaissâmes deux buts sur corner puis sur une sortie de Bismarck à l’allure d’une grand-mère (il n’a pas du dépasser les deux kms à l’heure) fauchant l’attaquant adverse et offrant un pénalty transformé. Alors, pour assurer notre victoire, trois buts furent inscrits par le grand Zizou fragilux (sa dulcinée n’étant pas dans les tribunes, il n’était guère motivé avant de recevoir un sms de soutien de la part de la belle) et encore un but de l’homme du match Alex Cauchy. La défense pointeuse tint le choc, Zilan effectuant même une prise cathédrale sur un attaquant de Sup Elec un peu trop véhément (il dit à la fin du match que ça lui avait rappelé le bon vieux temps des combats au Kurdistan).

Ainsi, le score final fut de 9-2, la foule envahissant le terrain et portant en triomphe leurs joueurs (bon ok, en fait ils ont mis Oscar le Hobbit sur leurs épaules, le seul avec une taille enfant et assez léger à porter).

On vous donne rendez-vous le 18 février pour un nouveau match des Pointeurs, avec on l’espère une victoire à la clé !

F.T., envoyé spécial du Grand Pari sur le terrain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :