BUZZ: Comment s’est passé le Grand Oral de l’an dernier

Vous vous en doutiez, mais grâce à son immense pouvoir économique, le Grand Pari embauche à plein temps des espions pour vous informer sur les affaires les plus sombres de notre IEP.

Bien sûr, nous débutons juste ; on attendra encore un peu pour le CrettiezGate. Néanmoins nous avons mis la main sur un enregistrement croustillant, qui proviendrait, selon nos sources, d’un grand oral de l’année dernière. Une découverte qui tombe à quelques jours seulement de l’épreuve que passeront les élèves de première année…

Histoire de rappeler de bons souvenirs à nos 2A et de donner aux 1A l’occasion de mieux saisir l’enjeu des oraux, nous avons choisi d’en publier la retranscription. Mais cela reste entre nous, bien sûr.

Nous avons choisi de garder les noms confidentiels, par souci de discrétion. L’élève se nommera donc X et les noms des professeurs ont été modifiés (ce n’est pas de notre faute si par hasard vous les reconnaissez).

« Elève X : Bonjour !

Professeur 1 : Bonjour X, veuillez piocher un sujet.

Elève X : D’accord, mais il n’y a qu’un seul papier, c’est normal ?

Professeur 1 : Donc… Voilà, vous avez pioché « Le Wahhabisme et les ambitions coloniales japonaises dans l’art contemporain ». Vous avez 10mn, bon courage.

(Elève X va se préparer)

Professeur 2 : C’est à vous !

Elève X : Le wahhabisme est un courant islamique qui veut revenir aux sources de l’islam, c’est un mouvement revivaliste, passéiste, rigoriste, qui s’appuie sur une interprétation littérale du Coran et de la tradition prophétique. Il vise à remettre une société en place musulmane, selon (s’ensuit une déblatération chiante à mourir de termes scientifiques…on vous épargne les ¾ de l’exposé) C’est pourquoi on peut affirmer que l’art contemporain fait un parallèle flagrant entre l’expansionnisme japonais et l’islamisme fondamental à travers le jeu des couleurs et de la matière, ce qui n’est pas sans rappeler les Dames d’Avignon de Picasso.

Professeur 2 : Alors très bien, enfin non pas très bien, on ne peut pas parler non plus de « bien » dans le sens où ça pourrait être mieux mais bon, disons-le, et ça me fait un peu mal de le dire quand même, mais c’était plutôt intéressant. On va passer aux questions ?

Professeur 1 : Moi j’avais une question concernant votre documentation sur le Wahhabisme, car il m’a semblé que j’avais la même, et du coup, où avez-vous lu toutes ces informations ?

Elève X : Wikipédia

Professeur 1 : Ah oui, non je ne dois pas avoir exactement avec la même alors, hein, ahah. *Professeur 1 commence à suer à grosses gouttes*

Professeur 2 : Finalement, là-dedans il y a quelque chose que vous avez oublié, mais ce n’est pas si grave, on va dire. Oui, vous avez totalement écarté tout ce qui était domination charismatique, vous avez une explication à nous fournir ?

Elève X : Bien sûr, alors je n’ai pas parlé de ça parce qu’il m’a semblé que ce n’était pas du tout le sujet.

Professeur 2 : Bravo, c’était un piège, et vous n’êtes pas tombé dedans.

Professeur 1 : Moi je trouve que votre conclusion peut se discuter. Par exemple j’étais à New York avec ma femme –j’adore les States- et je lisais Le Monde Diplo –sans aucun doute le seul journal qui en vaille l’appellation-, et ils affirmaient que l’art contemporain c’était la modernité même, donc l’inverse de ces histoires de Japon et de Wahhabisme. Oh pardon, j’ai postillonné sur vous.

Elève X : Ce n’est pas grave ! *l’Elève X s’essuie avec sa chemise mal repassée et manifestement trop grande pour lui*

Professeur 1 : Oui donc moi j’aurais deux questions : d’abord, lisez-vous le Monde Diplo ? Et la seconde, combien vous mettriez, sur 10, à mon nouveau foulard ?

Elève X : J’adore le Monde, c’est pour moi le seul journal en France. Je trouve votre foulard ravissant il va très bien avec vos yeux. *C’est au tour de l’Elève X de suer à grosses gouttes*

Professeur 1 : et donc, la note sur 10 ?

Elève X : mmmh…8 ?

(Le Professeur 1 boude)

Professeur 2 : On va continuer d’élargir le sujet en s’intéressant à l’actualité, êtes-vous Charlie ?

Elève X : Totalement, j’ai même mis un dessin Je suis Charlie sur twitter.

Professeur 1 : AH ! Moi j’ai twitter sur mon iPhone aussi ! Par contre, ma montre indique que cela fait 10mn et je sais que mon collègue est très touchy sur les horaires donc c’est bon, on a terminé. Bonne journée, merci.

Professeur 2 : Au revoir.

Elève X : Merci, au revoir ! »

Un reportage édifiant, dont on peut conclure : pas grand-chose. Bisous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :