L’histoire de tout IEP n’est que politisation

En 1871 suite à  la défaite de la France face à la Prusse Émile Boutmy  fonde l’École libre des sciences politiques, future Sciences-Po Paris. L’objectif était de réformer la formation des élites politique pour veiller à ce que les nouveaux dirigeants du pays ne faillissent pas de nouveau. L’histoire se répèterait elle ? Aurions-nous le besoin de nouveau d’une nouvelle institution pour pallier à la déception qu’offre la classe politique actuelle ? C’est là une autre question que je laisse de côté.

Une chose est certaine : le projet qui a évolué pour donner naissance à un réseau de 10 Instituts d’études politiques était de fournir aux étudiants les moyens sinon d’embrasser au moins d’appréhender la Politique, de les former et les informer sur celle-ci. Pourquoi alors dans ces institutions dotées d’un enseignement politique considérable, le terme Politique semble avoir perdu son sens, les élèves ne sont plus motivés par la chose publique, la res publica.

Ce constat, je l’ai fait  au sein de l’IEP de St Germain en Laye, mais le diagnostic que j’en tire n’est pas celui d’un réel désintérêt mais plutôt d’une appréhension. Qui n’a pas une fois entendu ou prononcé la phrase suivante: « Euh bah, moi ce n’est pas que je n’ai pas d’opinion … mais je ne connais pas bien les politiques et tout, je ne veux pas passer pour un con, je ne suis pas assez informé »

Étrangement on ne retrouve pas la même réticence lorsqu’il s’agit de donner son avis sur des sujets de société triviaux, Dans ce cas,  même les personnes les moins informées veulent faire partager leur réflexion.

Pour comprendre la « dépolitisation » il faut d’abord avoir une idée claire de ce qu’est la politisation, en voici une représentation schématique mais néanmoins utile.

La politisation peut être conçue comme le processus qui fait évoluer une conviction en opinion, une opinion en position et une position éventuellement en action. Le passage d’une étape à l’autre se faisant par la réflexion, la maturation c’est cela la politisation.

max-politisation

  • Avoir une conviction  (Les blagues nulles sont déplaisantes)
  • Avoir une opinion  (Le PMC fait des blagues nulles)
  • Avoir une  position (Il faut que le PMC se taise plus souvent)
  • Passer à l’action (Bâillonner les membres du PMC pour l’intérêt général)

La politisation ce n’est pas un état de fait.  C’est une dynamique, un processus constant de réflexion, de recherche d’informations qui se développe en particulier dans l’exercice du débat d’idées. C’est en opposant les points de vue, en confrontant ses convictions, opinions ou positions avec quelqu’un qu’on se politise. Le manque de discussion politique dans les IEP n’est donc pas la conséquence d’une dépolitisation mais plutôt le phénomène de dépolitisation même.

Je refuse de croire qu’il existe des individus qui seraient dépourvus de la moindre conviction, encore moins parmi les étudiants d’un Institut d’études politiques. N’est-ce pas donc un gâchis incroyable que de ne pas débattre lorsque l’on reçoit un enseignement qui ne peut être qualifié autrement que de « politique » et d’évoluer parmi nombre d’étudiants qui sont autant de partenaires de discussion potentiels.

Les réticences à engager le débat sont des chaînes qui nous limitent, alors qu’elles n’ont pas lieu d’être. Si vous vous trouvez face à une supposée situation d’asymétrie de connaissances sur un sujet,  qu’est-ce qui vous empêche de demander à votre interlocuteur de vous présenter ses informations, de partager son savoir. ? Il n’y a pas raison pour que l’autre s’y refuse, et s’il le fait de deux choses l’une : soit il n’en est pas capable et voilà son érudition remise en question soit il préfère se cantonner à une oh combien virtuelle position de supériorité. Dans ce cas, je vous enjoins à trouver un autre interlocuteur plus ouvert et plus honnête.

A l’ère de la communication et d’Internet,  les informations sont à portés de clic, et dans un IEP les camarades de discussion constituent la faune et la flore.

C’est pourquoi je vous en conjure, Sciencespistes de tous les IEP, politisez-vous ! Vous n’avez rien à perdre, à part vos chaînes.

Max Courtinat, Président des Tribuns

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :