Politweets #2

Le Tweet date d’avant le second tour de la primaire, pas sûr qu’aujourd’hui il ait toujours la même pêche le Juppé. C’est assez surprenant de voir l’échec du bonhomme, alors que tout le monde le voyait déjà président, aujourd’hui on ne sait plus si c’est la droite de l’extrême ou l’extrême droite qui va diriger la France. Mais on est quand même heureux qu’il nous tienne au courant de sa santé. Tout d’abord parce que la santé de Juppé ça intéresse vraiment les 66 millions de Français, alors que le chômage, le sentiment d’insécurité, la panne de l’ascenseur social ce ne sont pas des sujets qui ont un grand intérêt. Mais le fait qu’il ait la « super pêche » ça nous interpelle, si le gaillard a su dépoussiérer son crâne pour faire semblant d’être jeune, la poussière est tombée sur ses épaules. Eh oui, il n’y a pas beaucoup de jeunes qui disent « avoir la pêche » et encore moins qu’ils ont la « super pêche ». Je ne sais pas quel jeunot de cinquante piges vous a conseillé d’utiliser ce terme, mais une nouvelle fois ça fait vraiment ringard.

Monsieur Juppé, ce n’est pas pour cette fois, mais réjouissez-vous, si vous n’aviez pas été là M. Sarkozy l’aurait été, au final vous êtes un super-héros : Super-Pêche

2Bon mon Robert, je suis désolé mais c’est toi qui représentes l’extrême droite dans ce #Politweets. Vous avez été sélectionné pour faire partie des personnalités à qui l’on devrait retirer Twitter ! Si vous êtes là c’est pour une bonne raison, vous avez une qualité que peu d’hommes politiques possèdent. Vous avez une capacité à accumuler les défauts comme personne. Le Monsieur peut, en l’espace d’un mois, faire un scandale à propos d’affiches visant à lutter contre le VIH, casser du sucre sur le dos de Macron, quitter le plateau d’Ardisson et enfin remplacer les affiches qui avaient été enlevées par de la propagande. Y’a pas à dire, dans la stupidité il est plus productif qu’un Asiatique sous-payé. Robert Ménard, maire de Béziers, décrit en toute détente -avec seulement 48 caractères-  la démographie de ceux qui pourrait voter pour M. Macron (soit 15% de la population selon les derniers sondages). Autrement dit, le monsieur traite environ 9,9 millions de Français de « bobos » et « d’électeurs perdus du centre mou ». Son analyse est sûrement due à la thèse en sociologie politique que… Ah non en fait, il n’y connaît rien et comme d’habitude il s’appuie sur des clichés aussi ridicules que sa dentition. Lorsque l’on souhaite attaquer une aussi large partie de la population avec un si grand dédain, on s’attache à être juste. Les arguments contre Macron existent, mais dire que son discours n’a d’intérêt que pour les bobos c’est d’une idiotie incroyable. Une autre chose ahurissante à propos de son Tweet c’est que R. Ménard est le champion de dos crawlé du vide intellectuel, le monsieur se baigne dans le néant cognitif et il critique ouvertement le creux du discours de Macron. Un peu d’humilité de nous ne ferai pas de mal. La morale de cette histoire se résumera à ce proverbe Biblique : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »

3Ce Tweet c’est l’œuvre de Nicolas Sarkozy en pleine campagne avant le premier tour des primaires. Mais pourquoi garder un tel Tweet alors que l’actualité l’a balayé ? Pour deux raisons : D’abord pour analyser la position de N.Sarkozy sur l’éducation. D’autant plus qu’elle saurait nous rappeler celle de son ancien Premier ministre, qui semble en bonne position pour gagner les élections présidentielles. Puis aussi parce que ce Tweet démontre les incohérences totales de monsieur Sarkozy.

A l’écouter, le rôle de l’école n’est pas d’apprendre à lire, à compter, à faire évoluer son esprit. Nooon ! Grand fou, l’école ça sert à apprendre que la vie est dure, que les hommes doivent s’y résigner et il faut graver dans le crâne des enfants que leur vie ne sera qu’effort pendant leurs deux prochaines décennies. L’éducation ne servirait pas la nation en l’élevant intellectuellement mais en lui apprenant le goût de l’effort. Ce qui est incroyable ce n’est pas qu’il y ait des obstacles, la vie est ainsi. Mais si ces obstacles existent pourquoi les intégrer dès l’enfance ? Pourquoi appuyer sur les difficultés que l’on pourrait avoir ? Si l’on pousse la logique de M. Sarkozy, il faudrait apprendre aux petites filles qu’elles gagneront probablement moins, et que pour avoir le « bonheur » de gagner autant que les hommes, il faut qu’elles fassent des efforts. Cette idéologie du défaitisme est immonde, on se plaint d’une jeunesse flemmarde, qui se réfugie dans la technologie et qui fuit la société publique. Comment peut-on espérer avoir une jeunesse dynamique, ambitieuse et républicaine si l’on apprend dès la primaire à quel point notre vie sera difficile ? De Sarkozy à Fillon il n’y a qu’un pas. Il faut toujours se méfier de l’eau qui dort.

4Parfois Monsieur Mélenchon il se lève le matin, il se dit : « Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire pour lancer la Mélenchon mania ? ». Après une prière à Castro, au Che puis Hugo Chavez, il allume son ordinateur. Au choix, soit il poste un Tweet aguicheur, soit il fait un podcast pour sa chaîne Youtube. Mélenchon c’est TiboInShape, sauf que Tibo il prie la dinde, les prot’ et ses muscles. Ce que Mélenchon ne peut pas faire, puisqu’il se nourrit à base de quinoa.

Plus précisément, ce tweet suit l’élection de Donald Trump le 8 Novembre 2016. Mélenchon fait trois analyses en un seul Tweet, un concentré de Mélenchonisme. D’abord, « Sanders aurait gagné ». Merci Irma. Le président du Front de Gauche est capable de savoir qui pourrait gagner des élections, sans aucune base chiffrée, pas une seule étude, juste il le sait. Aucune argumentation n’est nécessaire, le prophète sait. Évidemment, certains arguments vont dans son sens mais personne n’est apte à dire qui aurait été élu. Si personne n’avait vu Trump arriver, il n’y a aucune raison de croire que Sanders été sûr de gagner. Mais le fait de faire une annonce si déterminée, si inflexible sert sa deuxième analyse. « Les primaires ont été une machine à museler l’énergie populaire ». Faire plus opportuniste c’est de l’ordre de l’impossible, Mélenchon il est prêt à tout pour tuer le principe des primaires. Il récupère une élection ancestrale aux États-Unis, qui détermine depuis des dizaines d’années les différents Présidents de la plus grande puissance mondiale, pour critiquer un système à peine introduit en France.

Enfin, troisième critique le fameux « train fou atlantiste ». Pour le coup, l’idée est valable, son contraire aussi. Il n’empêche que la formulation de la phrase reste comique à mon sens, quand je la lis je vois le Doc’ de Retour vers le futur parler à Marty McFly : « Vite sort de la DeLorean, on se fait attaquer par les méchants Américains qui veulent nous imposer leurs burgers ! »

5Pour ce Tweet-là, il n’y a pas grand-chose à dire, tout est écrit noir sur blanc. Surtout par un président qui a utilisé la peur pendant tout son mandat pour masquer un bilan peu reluisant. Ce gouvernement, à chaque élection intermédiaire utilise la peur du Front National pour conserver des sièges ; qui met en place un État d’urgence pendant plus d’un an, qui fait prendre peur à de nombreux salariés avec sa loi Travail. François Hollande a profité de la peur pour tenter de maintenir ses politiques. Bush avait réussi à fédérer les États-Unis par son discours basé sur la terreur de la population vis-à-vis des attentats. Hollande n’a pas réussi faute de ne pas avoir été jusqu’au bout, comme souvent. En dehors de ce Tweet, la COP22 s’est déroulée à Marrakech du 7 au 18 Novembre et s’est surtout orientée sur la mise en application de l’accord de Paris. Une manière de souligner une des grandes réussites du mandat Hollande. Au final, la seule peur qui soit justifiée, c’est celle de ne pas pouvoir se représenter à cause d’un bilan jugé par une large majorité comme un échec.

E.V

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :