2016, Un petit bilan op-ti-miste !

 

2016, année de la baise qu’on avait dit, 2016, année de la joie avaient prédit tous ceux possédant un miroir et parfois beaucoup de volonté. A quelques jours du réveillon – vous avez un plan j’espère, sinon miskine – il est temps de dresser un bilan.

Et bien le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils se sont fourrés le doigt dans l’œil et jusqu’au coude. Dans les livres d’histoire 2016 restera sans doute dans les pages qui susciteront le plus de questions de la part des élèves – oui peut-être même ceux du dernier rang. Il faut dire que, poursuivant sur sa superbe lancée, l’humanité semble avoir atteint des sommets de conneries.

Bon, pour être indulgents avec 2016, admettons que 2015 lui avait bien savonné la planche. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, priés de dire si l’année de 2015 a été « bonne » ou « mauvaise » « pour « la France », 81% des Français interrogés ont répondu « mauvaise ». Oui, 81 % c’est beaucoup, beaucoup beaucoup même. Entre le haut niveau du chômage en France, la crise des migrants,  la guerre en Syrie -ah oui déjà-, la percée  du Front national aux élections régionales, et bien sûr les attentats… On peut dire que « aimez-vous les uns les autres », certains ne semblent pas l’avoir imprimé.  C’est donc tout plein d’espoir que nous nous sommes tous jetés dans les festivités de la nouvelle année – à part François Fillon, lui est bloqué depuis quelques décennies à ce qu’on dit.

Et on s’est encore pris une baffe. Ce fut d’abord David Bowie, puis Alan Rickman (tu seras toujours dans nos cœurs), la démission de Christiane Taubira, des fusillades et des attentats à tout va en Turquie puis en Côte d’Ivoire, en Belgique ; la mort de Prince, le Brexit, le fait que LES PORTUGAIS NOUS AIENT VOLE LA COUPE– non je ne crie pas, c’est vous qui criez, moi je suis très calme.

Donald Trump et son « grab’em by the pussy ». Alep. Le passage meurtrier d’un camion sur la promenade des Anglais, un soir de fête nationale, alors que tout le monde regardait vers le ciel. Et maintenant un marché de Noël berlinois. Et j’en passe, tellement. Toutes personnes dotées d’un minimum de sensibilité vous dira que oui, 2016 fut un tantinet bitchy avec nous.
1

Mais en vrai, ne s’est-il pas passé quelque chose de positif, vous devez vous demander. Et bien si les amis, des tas de trucs sacrément bien se sont produit en 2016. C’est pas parce qu’on en parle pas sur BFMTV que ça n’arrive pas. Il y en a tellement que, tiens, bah j’ai pas assez de temps pour tout vous dire. Ou plutôt, je préfère glander.

  • Tout d’abord, d’après ce que j’ai compris du livre d’Angus Deaton, prix Nobel d’économie, malgré tout, notre espérance de vie s’est encore allongée – merci la QEC.
  • L’écologiste Alexander Van der Bellen a remporté les élections présidentielles en Autriche, avec 50,3% des voies, face au candidat d’extrême droite Norbert Hofer. Comme quoi il n’y a peut-être qu’en France qu’on sous-estime l’écologie.
  • Les Panama Papers ont été révélés, et ont, dans certains pays, réussi à faire bouger les choses. Prenons exemple sur l’Islande, qui a montré que tout ne pouvait pas se faire dans l’impunité.
  • Le Parlement des Pays-Bas a voté mardi 15 mars une résolution interdisant l’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite. La résolution vise à demander au gouvernement des Pays-Bas d’arrêter d’exporter des armes au royaume du Moyen-Orient, arguant que ce dernier est « coupable de violation des lois humanitaires internationales au Yémen ». Eh oui, des fois nos intérêts sont contrecarrés par notre conscience.
  • Justin Trudeau a demandé pardon aux autochtones du Canada au nom de l’État. C’est déjà un grand pas.
  • Dans le même registre, Linda Burney, 59 ans, a obtenu un siège pour l’opposition travailliste. Elle est la première femme aborigène a fait son entrée au parlement australien.
  • La cause féminine avance en Afrique. En effet, le président gambien Yahya Jammeh a décrété que « quiconque épouse une fille n’ayant pas atteint l’âge de 18 ans fera 20 ans de prison. Les parents de la fille feront 21 ans en prison et toute personne ayant connaissance de ce mariage et ne l’ayant pas signalé aux autorités fera 10 ans de prison. L’imam et tous ceux qui dirigeront la cérémonie de mariage seront également envoyés en prison ». Espérons que ça en dissuade plus d’un. En novembre 2015, il avait déjà interdit l’excision.  Et oui on peut être autocrate, refuser de quitter le pouvoir, et avoir deux bonnes idées.
  • Le 20 janvier, la Cour constitutionnelle du Zimbabwe a interdit le mariage des mineurs, afin de réduire le nombre d’unions forcées. Les défenseurs des droits humains espèrent que cet exemple pourrait faire tâche d’huile dans toute l’Afrique, et c’est tout ce qu’on souhaite. « Personne au Zimbabwe ne pourra se marier y compris sous le régime de la loi coutumière ou sous couvert d’un rite religieux avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans », ont décidé les neuf membres de la Cour constitutionnelle.
  • En mars, au procès de Jean-Pierre Bemba, le viol fut reconnu crime de guerre et crime contre l’humanité. En reconnaissant coupable de crimes contre l’humanité le sénateur et ancien vice-président de la République démocratique du Congo, la Cour pénale internationale a implicitement admis que le viol utilisé comme arme de guerre relevait de cette accusation. Amnesty International, ajoute que : « C’est la première fois que la CPI condamne quelqu’un pour le viol utilisé comme arme de guerre, et la première fois qu’elle prononce une condamnation fondée sur le principe de la responsabilité du commandant. » Une vraie avancée, qui fera sûrement jurisprudence.
  • A Hambourg, on ne servira plus de café en capsules, et on boira plus ni l’eau ni la bière dans des emballages en plastique jetable dans les administrations. Et le ménage se fera uniquement avec des détergents sans chlore, parce que petit à petit, on peut y arriver, et qu’il faut bien que quelqu’un se jette à l’eau le premier.
  • Avoir la main verte, ça paie. Désormais le Chili produit tant d’énergie solaire qu’il la distribue gratuitement à ses cit Les fermes de production ouvertes ces derniers mois -bonne initiative- fonctionnent tellement bien que fin mai, le pays a décidé de donner ses kilos de Watt-crête (unité de mesure de l’énergie solaire) aux concitoyens habitant les régions où la production est excessive.
  • Harriet Tubman, «la Moïse noire», est le nouveau visage des billets de 20$. Née esclave en 1822, elle a aidé pendant des centaines d’autres opprimé(e)s à traverser les routes clandestines qui les séparaient de la liberté. Et cela s’est fait malgré les protestations d’idiots suprématistes. En somme, les États-Unis s’efforcent de combattre leurs vieux démons.

Et j’en passe, et j’en passe… Mais notons tout de même que…

  • Leonardo DiCaprio a reçu un Oscar. Oui, il faut le noter, parce que mes prières ont fonctionné c’est choquant que cela n’arrive qu’en 2016 alors qu’il n’y a pas un film où son merveilleux visage il apparaisse à jeter.2
  • Tout plein d’enfants sont nés.
  • Des gens sont sortis de la friendzone.
  • Vous avez dû écouter de superbes chansons, voire de super films.
  • Vous avez forcément fait de belles rencontres, je dis ça je dis rien

Alors, keep calm and carry on. Avec la 3A qui s’annonce, pour beaucoup d’entre nous, je tablerai sur « un 2017, année de la fête ». Après les partiels.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :