Star Wars – The Last Jedi, un film qui divise

Il y a un peu plus d’un mois est sorti le huitième opus de la saga mondialement célèbre, Star Wars. 2 ans après la sortie du Réveil de la force, le film Les Derniers Jedis était très attendu du fait que le 7ème avait déçu un bon nombre de fan. Un film donc très attendu, d’autant plus que les bandes annonces promotionnelles laissaient place à de nombreuses interrogations dont nous attendions une réponse dans le film. Nous sommes donc allé le voir et avons recueillis de nombreux avis sur ce film. Ce qu’il en ressort, c’est qu’il ne laisse pas indifférent : soit tu l’adores, soit tu le détestes. 1 mois après et à tête reposée, nous allons faire part de notre critique sur ce film, des points de vue positifs et négatifs de cette création de Rian Johnson.

/!\ Attention /!\ IL Y AURA DU SPOIL EN MASSE, alors si vous n’avez pas encore vu le film et que vous ne voulez pas vous faire spoiler, nous vous conseillons de vous arrêter là et de revenir une fois le film vu. Si vous ne comptez pas le regarder mais que cette critique vous intéresse, ne vous privez pas.

C’est incontestable, Les Dernier Jedis est un film qui est très différent des autres. Il casse de nombreux codes, de nombreuses traditions. Il est très surprenant, empruntant des chemins inattendus dans son scénario. Malheureusement dans notre société, la différence n’a jamais plu à tout le monde, et Star Wars 8 n’y échappe pas. D’un point de vue objectif, Star Wars 8 est un très bon Star Wars, mais il ne faut pas être utopique, ce film n’est pas parfait non plus. Les opinions de chacun sont respectées, ici il s’agira d’un avis le plus objectif bien qu’il y ait forcément une part de subjectivité.

La plupart des critiques négatives ont souvent et malheureusement pour origine des théories. Il y a deux cas, ceux qui croient à la théorie A ou ceux qui croient à la théorie B. La théorie A se trouve être celle qui est vraie. Ceux qui croyaient en la théorie A sont dans un premier temps content mais sont rapidement déçus car ils trouvent donc cela prévisible et pas innovant, tandis que ceux qui croyaient à la théorie B sont déçus que leur souhait ne se produise pas et donc n’aiment pas le film. Alors que vous ayez ou non aimé le film, nous vous demandons d’avoir un regard ouvert, compréhensif et indépendant sur les avis et observations exprimées à continuation.

Nous n’allons pas traités les 2h30 dans cet article, seulement les points scénaristiques qui font le plus parler d’eux et les plus importantes.

• L’isolement de Luke

C’était tout le but de l’épisode 7 : retrouver Luke Skywalker, parti après la destruction de son temple et de sa nouvelle académie jedi. Un film qui d’ailleurs finissait quand Rey, nouvelle héroïne retrouve le dernier jedi. Lorsqu’on retrouve Rey dans Star Wars 8, il s’agit de la même scène, Luke récupère son premier sabre laser et…le balance. Ce serait mentir si l’on disait que cela ne nous a pas surpris. Luke refuse de revenir dans la mêlée, il s’est isolé et compte le rester. Voilà un choix fort de la part de Rian Johnson, réalisateur de ce film. Nombreux s’attendaient à un grand retour de Luke, de le voir affronter le Suprême Leader Snoke, et bien non. Un choix qui fut très critiqué, même dans un premier temps par Mark Hamill (acteur interprétant Luke) lui-même. De nombreux avis négatifs sur ce choix s’expriment en disant que cela n’est pas la voie de Jedis, que les Jedis n’abandonnent pas, ne se cachent pas, que c’est un acte lâche de la part de Luke de laisser sa sœur face au Premier Ordre. Un argument particulier, car si l’on retourne dans la trilogie originale, tant Obi-Wan que Yoda ont fuit le combat, sont restés cachés. De plus, Luke explique lui-même les raisons de son exil. Comme le dit Rey, ‘’you created Kylo Ren’’, c’est lui qui a formé et construit Kylo Ren, tout comme c’est un Jedi qui a formé Dark Vador. Et puis il faut également comprendre que Luke est un grand connaisseur de la force, tel Snoke. Snoke dit qu’il savait qu’en développant le côté obscur de Kylo Ren, son homologue lumineux viendrait lui faire face, car la force est un équilibre. Luke a formé de nouveau jedis, une nouvelle académie, et c’est pourquoi le côté obscur, à l’image de Snoke et de Kylo Ren, s’est développé. D’où la réplique de Luke ‘’It’s time for the jedi to end’’. Luke apparaît beaucoup plus mature et sage, c’est un rôle très différent, semblable à celui de Ben Kenobi, un rôle qui au final a plus à Mark Hamill.

• Le retour de Luke et sa mort

Luke s’est donc isolé et refuse de former de nouveaux jedis. Malgré une grande persévérance de la part de Rey, c’est finalement grâce au vieil ami de Luke, R2D2, en rediffusant le message de Leïa de l’épisode 4 , que celui-ci le convainc de revenir. Il le convainc d’expliquer à Rey les voies de la force sans pour autant revenir sabre laser à la main. Petite parenthèse, le sabre laser de Luke n’apparaît à aucun moment dans le film et reste un mystère. Mais Luke a fini par revenir. Alors que tout semblait perdu, que l’espoir semblait avoir disparu, il revient. Rajeuni, il voit dans un premier temps Leia, où il rend un hommage à Han solo en remettant les dés de ce dernier à Leïa, qui reçue elle aussi un très bel hommage, hommage à Carrie Fisher, décédée il y a plus d’un an, en disant que personne ne disparaît vraiment. Puis, avec la brillantissime musique The Spark de John Williams, Luke s’en va affronter seul le premier ordre. Il va très bien illustrer la fameuse citation de Yoda dans l’épisode 5 qui dit que personne, par la guerre, ne devient grand, en adoptant une stratégie défensive. Même si, en réalité Luke n’est pas revenu, il ne s’agissait que d’une illusion. Ce qui est marrant quand on se rappelle qu’au début du film, quand Rey demande à Luke de revenir, il lui répond qu’il ne va pas tout seul combattre face à toute l’armée du premier ordre, ça relève de l’illusion, ce qui finira par être précisément le cas. Une illusion qu’on comprends à la fin mais que les plus observateurs d’entre nous auront tout de suite remarqué, par le fait qu’il utilise un sabre laser brisé quelques minutes auparavant, mais aussi car il ne laisse pas d’empreintes au sol, ce qui est visible sur un plan précis. Luke a donc projeté une image de lui, un pouvoir incroyable qui lui aura demandé une très grande puissance. Trop grande puissance, puisqu’il s’en ira pacifiquement, en paix avec lui-même, ayant fait son devoir, et tout cela face à deux soleils couchant, une très belle référence à la célébrissime scène du tout premier Star Wars. La mort de Luke aura surprise beaucoup de monde, mais elle est logique quand on compare Luke et Obi-Wan de l’épisode 4. Devenus trop vieux pour combattre, il partent dans l’au-delà tout en restant sous forme de fantômes de force. Car oui, il se pourrait bien que Luke reviendra sous cette forme dans l’épisode IX, d’autant plus que ces dernières paroles sont adressées à Kylo Ren lorsqu’il dit ‘’On se reverra petit’’. Mais on n’avance rien.

• La presque-mort de Leïa

Une scène qui a beaucoup fait parler, celle où Leia se voit éjectée dans l’espace, mais qui survie grâce à l’utilisation de la force. Ce qui est logique car c’est connu depuis l’épisode 6 que Leia a ce don. La force se manifeste en très grande nécessité, ce qui est le cas ici alors qu’elle est sur le point de mourir. Puis elle arrive à regagner le vaisseau à la ‘’Superman’’. Une scène surprenante que beaucoup ont critiqué, sans toujours de très bons arguments.

• Yoda

L’apparition de Yoda aura fait plaisir à de nombreux spectateurs. Toutefois, son acte de brûler ce vestige jedi, cet arbre, a été très critiqué. Il se justifie à Luke en disant que Rey possède déjà les savoirs qu’il y avait dedans. Une phrase comprise par tous au sens figuré alors qu’il le dit au sens propre. En effet, à la fin du film dans le faucon millénium, de nombreux spectateurs n’ont apparemment pas remarqué que les livres y sont, donc que Rey les avait récupérés.

• Les parents de Rey

C’était l’un des plus grands mystères depuis la sortie du Réveil de la force, qui sont les parents de Rey ? La réponse est donnée par Kylo Ren : ce ne sont personne, de vulgaires ferrailleurs enterrés dans une fosse commune sur Jakku. Un élément qui n’est pas passé chez certains, s’attendant à ce que les parents de Rey soient des personnages connus. Face à cela il se produit aujourd’hui la même chose qu’il s’était produit en 1980 à l’issue de l’Empire contre-attaque, beaucoup de spectateurs, comme ils n’avaient pas, dans un premier temps, cru au célèbre ‘’Je suis ton père’’, ne croient pas à ces paroles de Kylo Ren. Face à cela aucune certitude possible, si ce n’est qu’on n’est pas obligé d’être issu d’une famille exceptionnelle pour l’être soi-même.

• La mort de Snoke

Le nouveau grand méchant de cette trilogie, le Suprême Leader Snoke. Ces origines figuraient comme un autre des grands mystères, un mystère toujours d’actualité puisqu’il n’y eu pas encore de réponse à ce sujet, en tout cas pas dans Les Derniers Jedis. Dans l’épisode 7, Snoke exige à Kylo Ren de lui ramener Rey, ce qu’il parvient à faire. Dans le film on peut constater son incroyable puissance. Puis il fini par ordonner à Kylo Ren d’exécuter la jeune Rey. Et là, quiproquo énorme. Kylo Ren arrive à effectuer deux mêmes actions simultanément, et exécute Snoke. Une mort très surprenante. Ses derniers mots sont les suivant : ‘’ I cannot be betrayed, I cannot be beaten. I see his mind, I see his every intent. Yes, I see him turning the lighsaber to strike true. And now, foolish child, he ignites it and kills his true enemy !’’. On remarque le quiproquo dans la seconde partie de la phrase, mais une énorme vague de théorie s’est faite sur la première partie. Et oui, beaucoup pensent que non, il n’est pas mort. Mais ce n’est ici pas le but de commenter ces théories. Dans le film le grand méchant meurt au milieu de la trilogie et non à la fin. De plus, sa mort est cohérente, car d’un duel frontal il semblerait impossible que Ren ou Rey puisse battre Snoke. Et puis l’élève élimine son apprenti, fidèle tradition Sith. De plus, les méchants dans Star Wars sont souvent défaits à cause de leur arrogance ou même de leur confiance trop élevée en leur apprenti. Dark Vador a été défait par Obi-Wan dans l’épisode 3 à cause de sa trop grande confiance, de son arrogance. Dark Sidious a été défait dans l’épisode 6 à cause de sa trop grande confiance en son apprenti Vador, qui l’a tué.

• L’aventure de Fin et Rose

Finn et Rose partent en mission pour trouver un codeur, s’infiltrer dans le vaisseau de Snoke afin de désactiver le traceur, autrement dit une mission impossible. Et c’est un regarde nouveau et plus réalise qu’apporte Rian Johnson : pour une fois la mission impossible ne réussis pas. Le réalisateur laisse de côté cette utopie que tout fonctionne toujours bien pour les gentils. Il le fait également avec Poe Dameron, qui agit de façon impulsive et qui, bien sûr, ne prend pas toujours les bonnes décisions. Beaucoup ont trouvé l’aventure de Finn et Rose inutile puisqu’elle n’aboutit à rien, or elle montre quelle est la principale différence entre les gentils et les méchants dans Star Wars. Le pouvoir et la paix d’un côté, le bien commun de l’autre.

• Le combat Fin / Phasma

Un combat très attendu depuis la bande annonce, combat qui dura très peu de temps et qui en aura déçu beaucoup. Un combat vite expédié qui opposait Phasma, meilleure soldat du première ordre, face à Finn, un ancien stormtrooper lamba. Comme il fallait s’y attendre, Phasma bat facilement Finn mais n’arrive à le tuer, et donc finalement Finn portera le coup fatal. Un combat court avec le personnage de Phasma peu développé aux yeux de certains.

• Scène ‘’post-générique’’

Rassurez-vous si vous n’êtes pas restés jusqu’à la toute fin du générique : il n’y avait pas de scène. Nous faisons là allusion à la scène juste avant le générique qui a tout d’une scène post-générique. Une scène banale mais qui fait passer de nombreux messages. Tout d’abord, la légende de Luke est racontée. Luke disait être devenue une légende après avoir vaincu l’Empire, sa légende s’est perduré après son affrontement avec le Premier Ordre. Enfin, l’un des jeunes esclaves prend son ballais avec la force. De nombreuses interprétations peuvent être faites, mais il ne s’agit là que d’interprétations. Cela pourrait être le symbole qu’une nouvelle génération de jedis verra le jour, qu’il y aura une nouvelle académie. Une autre théorie dit que ce sera le nouveau personnage de la nouvelle trilogie, car oui, Disney avait officialisé il y a quelques mois qu’il y aura une nouvelle trilogie Star Wars, mais sans les Skywalkers.

Au-delà d’un point de vue purement scénaristique, le film en lui-même se détache des autres avec plusieurs points :

• La rupture des codes

Star Wars 8 rompt complètement avec le passé, il se modernise, il change, il évolue. Le premier élément est le titre, jusqu’alors jaune qui est passé au rouge. Aussi la rupture des aventures qui réussissent tout le temps comme dit précédemment, rupture de la tradition qui veut que le grand méchant doit mourir à la fin. Ce film a également réduit le manichéanisme qu’il y avait dans Star Wars, en nous montrant Rey qui plonge, qui est attirée vers le côté obscur, ou encore Kylo Ren qui voit toujours la lumière. Mais aussi lorsque Luke Skywalker démystifie les jedis, souligne leur arrogance qui, quand on y pense bien, est totalement vraie. Toutefois il y a des traditions qui se conservent plus ou moins, comme la célèbre réplique ‘’I have a bad feeling about this’’. On ne la certes pas entendu mais cette phrase a bel et bien été prononcée…. par BB-8. En effet, lorsque Poe s’élance contre le cuirassé, lorsque Poe répond ‘’Happy Beeps buddy, happy beeps’’, la réplique originale devait dire qu’il avait un bon pressentiment répondant à BB-8 qui dit donc cette fameuse réplique. Mais Rian Johnson a voulu dissimuler la chose, à un tel point que personne ne l’avait remarqué. Toutefois des traditions sont respectées, traditions qui sont l’image même de Star Wars, comme notamment le plan spatial après le générique de début, la musique par John Williams, les références à la trilogie originale,…

• Le côté surprenant

La surprise est un élément fort de ce Star Wars. Daisy Ridley nous avait prévenu en disant que Rian Johson a écrit une histoire inattendue mais vraie. De nombreuses scènes jouent avec la pensée du spectateur, on a tous pensé que Leia était morte dans l’espace, que Finn allait mourir sur Crait. Beaucoup d’entre nous avons également pensé que l’amirale Holdo était une traître. On a tous été surpris par la mort de Snoke ou même par le jet de sabre de Luke.

• Humour

Tout comme la surprise, l’humour était également très présent, trop pour certains. Star Wars a toujours eu de l’humour, en cela c’est donc une continuité. L’humour était aussi utilisé pour répondre à des critiques de l’épisode 7, comme celle concernant le général Hux. De nombreux fans ont critiqué le choix de JJ Abrams dans l’épisode 7 de mettre un général aussi jeune a un si haut poste. Un personnage traité parfois avec dérision pour répondre à cette critique faite.

• Passage de flambeau

Volonté de JJ Abrams suivie par Rian Johnson, cette trilogie est un passage de flambeau de l’ancienne génération à la nouvelle génération. La mort de Han Solo, celle de Luke Skywalker, puis sûrement celle de Leia dans le prochain Star Wars. Son rôle commence néamoins à diminuer dans le film, et une scène le montre particulièrement, celle où ils vont s’échapper de la base de Crait, où toute la résistance suit Poe. Rey, Finn et Poe deviennent les nouveaux Luke, Han et Leia.

Que vous soyez d’accord ou non, on espère que cette critique vous a plus. N’hésitez pas à faire part de vos impressions ou de vos questions en commentaires. And may the force be with you.

Thomas Delaunay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :