Le Top 7 des raisons d’aller en Erasmus à Madrid

Ça y’est les partiels sont finis pour le premier semestre à SGEL, les 2A viennent de prendre connaissance de leur future destination pour une 3A qui s’annonce magique (je vous confirme c’est le feu la mobilité). Mais, en traînant un peu sur mon fil d’actualité Facebook en attendant mon vol de retour vers ma terre natale, je suis pris d’effroi : personne ne déclare aller à Madrid l’an prochain ! Comment est-ce possible ? Aurais-je dû faire un article plus tôt pour leur donner l’envie de venir passer une année riche et folle en terre ibérique ? N’ont-ils pas conscience des formidables possibilités qu’offrent cette ville pour passer des moments géniaux durant un an ? Ni une ni deux, je me suis dit qu’il était temps de dresser les sept raisons (pourquoi pas cinq, pourquoi pas dix ? Eh bien parce que je joue le sept au loto espagnol constamment, je n’ai toujours pas gagné mais je garde espoir) qui doivent vous pousser à venir à Madrid durant votre mobilité, à défaut d’y passer une année entière.

  1. Une ville consacrée au monde de la nuit

J’aurais pu vous dire de venir à Madrid pour admirer la magnifique faculté anarchiste de Somosaguas dans laquelle je suis mais je ne pense pas que ça aurait été très vendeur. Du coup, je préfère vous parler du monde de la nuit, des soirées évidemment j’entends dans ce cas. Vous pouvez littéralement sortir tous les soirs sur Madrid. Premier fait marquant, des rabatteurs sont présent le soir sur les places touristiques pour vous faire des offres défiant toute concurrence. Par exemple, vous n’avez pas le sous, un « commercial » de la nuit vous proposera pour 5 euros deux shots et un cocktail puis l’entrée gratuite en boite. Vous en connaissez beaucoup des lieux qui proposent ces tarifs sur Paris ? Bon après je vous préviens, ils sont très branchés reaggaton les madrilènes, mais au bout de la centième écoute d’Enrique Iglesias et de Maluma, on s’y fait vous verrez, vous vous découvrirez même des talents de danseur de bachatta.

  1. La plus grande boite de nuit se trouve à Madrid

Directement en lien avec la première raison, je vais vous parler ici du « Kapital » la plus grande boite de nuit d’Espagne. En effet, celle-ci s’étend sur sept étages, avec quatre ambiances différentes, un rooftop, une « kiss-room » (c’est une pièce baignée de couleur rouge, ambiance assez étrange quand tu y es, on va dire que c’est plus pour être tranquille avec ta compagne à l’abri des regards indiscrets), et une salle au RDC qui passe les titres du moment. Comme a dit un ami à moi, c’est le « Disneyland » des discothèques, on ne s’ennuie jamais. Un lieu que je recommande de faire au moins une fois à Madrid.

  1. Une diversité de lieux culturels intéressante

Madrid a un patrimoine culturel et architectural riche. Le Palais Royal, la puerta del Sol, ses nombreux musées comme le Prado o celui de la Reina Sofia, la plaza Mayor, le temple de Debod (vous ne connaissiez pas ça hein ? vous pourrez sortir ça dans une dissert sur l’Egypte ancienne si vous le souhaitez, cadeau de la rédaction). A cela s’ajoutent d’innombrables parcs dont le plus grand est celui de la « Casa de campo », véritable poumon vert de la ville, plus grand que Central Park (je vous avais dit que Madrid ça pesait) qu’on peut traverser par les airs en téléphérique.

  1. Le Parc Retiro, joue comme Roméo, emmène ton crush là-bas, romantisme assuré

Le Parc Retiro est sans doute le plus connu de Madrid, de part pour son esthétique et sa tranquillité. C’est l’endroit idéal pour se promener avec votre copine ou copain, et si vous souhaitez lui demander un baiser, foncez (Grégoire Luminet, si t’es en panne d’inspi pour séduire tes conquêtes, ton parrain est là pour t’aider). Vous pourrez voguer sur…. L’étang du Retiro (ça fait rêver hein de montrer qu’on sait ramer sur une barque à son ou sa cher(e) et tendre). Vous pourriez aussi vous enfoncer un peu plus dans le Parc pour découvrir le Palais de cristal, qui a un style très britannique, fait de plaques en verres qui rappellent les bâtiments construits pour la première exposition universelle à Londres (roh punaise le gars sort même des références de son cours avec Lescure). Je vous le conseille, on ne s’en lasse pas (et non je n’ai pas été payé par la direction du Parc pour vous en dresser un portrait idyllique, parce que ma photo de profil aurait été faite là-bas).

  1. Pour les amoureux du foot, c’est le lieu incontournable (les Pointeurs si vous me lisez…)

Amis pointeurs, fans de football, Madrid est une ville qui permet de pratiquer le plus beau sport du monde en continu, quotidiennement ou presque. Je ne compte plus les nombreuses propositions pour participer à des matchs entre Erasmus ou contre des espagnols. Ça, c’est pour le côté jeu, et pour le côté supporters, vous êtes servis. Le Real Madrid et l’Atlético Madrid en sont les deux principaux clubs de cette grande ville, et animent la Liga. On perçoit rapidement la rivalité qui oppose les deux clubs dans les bars, les restaurants, les étudiants même, qui affichent tous leur préférence pour l’un des deux clubs (ne leur parlez pas du Barça, vous pourriez y perdre la vie, la Catalogne, elle n’est pas trip validée, surtout pas en ce moment, dédicace à Puigdemont). L’ambiance le jour des matchs est folle dans les rues, et que dire de celle-ci une fois dans le stade ! ne mettant rendu qu’au nouveau stade de l’Atlético, je peux vous assurer néanmoins que c’est un petit bijou avec des supporters qui chantent constamment. Et puis, les filles, si vous hésitez en venant à Madrid sur quel club aller voir jouer, entre le Real et l’Atlético, dites-vous que Griezman joue pour le deuxième club nommé…

  1. Un temps clément quasi permanent

Madrid dispose d’un climat généreux, même en hiver. Quand je suis arrivé en septembre, il faisait encore 30 degrés, et cela a continué jusque début novembre avant que la température ne se rafraichisse. Actuellement, la journée, il fait douze degrés en moyenne en décembre. C’est pas à SGEL que ça arriverait hein, avouez ? De plus, il pleut très rarement et le ciel est presque quasiment bleu en permanence. Pour les amoureux d’insta, les couchés de soleil à Madrid vous permettent de faire pêter la barre des likes.

  1. Une vie moins couteuse qu’en France

Dernier point et pas des moindres, le coût de la vie à Madrid. Pour une capitale, il est plutôt bas si on compare avec celui de Paris, de St Ger. Par exemple la pinte à 1 euro 50 dans la chaine de bars « 100 Montaditos », c’est hors-compétition niveau rapport-qualité prix. Les entrées dans les boites, les parcs, les musées sont en moyenne moins chers qu’en France aussi. Le fait d’être étudiant vous permet d’avoir pas mal d’avantages en plus comme l’entrée gratuite au musée du Prado par exemple. Et pour les fervents amateurs de fast-food, l’addition est en général inférieure de deux euros par rapport à celle en France. Ça t’incite à aller plus au Mcdo ou au Burger King, ton régime en prend un coup, mais c’est pas grave, tu pourras aller déhancher ton corps lors des nombreuses soirées madrilènes pour garder la forme !

Allez la bise les enfants, prenez soin de vous, pensez à venir à Madrid l’année prochaine, vous ne regretterez pas (et besos aux frérots pointeurs, on pense à vous-même si on est loin).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :