Les Pointeurs VS AMOS

Le 15 février 2018, en ce lendemain de Saint-Valentin, les Pointeurs accueillaient l’équipe d’AMOS (école de commerce du sport, ndlr). Un choc au sommet puisque Sciences Po Saint-Germain, premier du championnat avec 9 points, reçoit leur dauphin, AMOS, deuxième avec 8 points.

La défense alignée était inédite, puisque les deux latéraux habituellement titulaires jouent dans l’axe et Maxence, qui habituellement montre ses capacités dans une piscine, devait le faire sur le terrain. Ce match marquait également le retour du capitaine Victor Blaize, qui n’était pas encore à 100% mais qui comptait être présent avec ses joueurs. Après la défaite il y a deux semaine face à Telecom ParisTech, les Pointeurs avaient à coeur de donner une meilleure image, au point même de commencer le match en avance.

Le début de match fut très bon des deux côtés, avec un niveau de jeu élevé et de belles phases de construction et de possession de la part des deux équipes. Maël, le gardien, donnait de la voix et animait beaucoup les joueurs. D’entrée les verts se donnaient à un pressing fort sur l’équipe adverse.

12ème minute de jeu,

Grégoire obtient un coup franc très excentré. Coup franc frappé par Victor qui tentait une frappe directe. Cela surprend le gardien qui est trop court, mais le ballon est repoussé par la barre transversale ! Le rebond est pour Antoine qui avec le torse pousse le ballon dans le but vide, et c’est ouverture du score des Pointeurs qui mènent 1-0 !

Sciences Po St-Ger est devant au score, mais a moins le contrôle de la balle par rapport à l’équipe adverse, qui montre de grandes capacité à construire, sans pour autant arriver jusqu’au but de Maël. Ce dernier va être sollicité à la 15ème minute mais stoppera solidement une frappe adverse. Nos joueurs arrivent à construire, à produire du jeu, mais la conséquence de cela est qu’ils s’exposent aux contre-attaques. Et c’est exactement ce qui se produit à la 16ème minute et un 4 contre 3. Hugo parvient à l’arrêter en faisant faute, mais Marius, arbitre intransigeant, sort le carton jaune. Le coup franc est bien placé mais ne donne rien. Le but a fait du bien aux Pointeurs, qui sont en confiance. Ils réalisent un gros pressing, un gros harcèlement défensif sur les adversaires, il y a là la volonté de ne pas laisser AMOS faire le jeu. Le pressing est efficace, les joueurs de AMOS arrivent à faire circuler le ballon mais progresser s’avère compliqué pour eux.

18ème minute,

Suite à une bonne phase de possession, les adversaires arrivent à trouver un joueur dans l’intervalle, qui parvient à décaler un de ses coéquipier sur le flan gauche. Celui-ci centre fort à mi-hauteur et le ballon est repris de l’épaule par l’attaquant, ce qui vient surprendre Maël. Le score est à 1 partout.
On pourrait penser que ce but affecterait nos joueurs, qui réalisaient un match exemplaire dans l’envie. Mais ce ne fut pas le cas. Les Pointeurs ont voulu faire mieux que l’équipe de leur ville, mieux que le Paris-Saint Germain (bon le PSG a perdu, et bien perdu d’ailleurs, face à une équipe meilleure qu’eux, ils n’y peuvent rien). Les Pointeurs, eux, ne sont pas aussi fragiles, ils valent bien mieux que ça. Ils réalisent de bons enchaînements balle au pied. On voit que les entraînements paient et que des automatismes commencent à se nouer au milieu de terrain. Ils parviennent à arriver jusqu’au but adverse et conclure leurs actions par des frappes. C’est l’un des meilleurs match des pointeurs, que ce soit dans l’envie, dans le niveau offensif ou défensif.

21ème minute,

Suite à une accélération de Grégoire sur le côté droit, Victor est proche de marquer d’un centre-tir mais le ballon ne redescend pas assez. Cette rage dans les duels que montrent les verts est agréable à voir. Les supporters, peu présents cette fois-ci, donnent de la voix plus que jamais, et tout cela avec les commentaires de l’infatigable Alban, toujours là pour le live.

A l’approche de la demie-heure de jeu, nos pointeurs commencent à fatiguer. Le pressing les a bien fatigués, et même s’il est moins agressif, il se maintient toujours. A la 26ème minute, AMOS arrive à déclencher une belle frappe qui passe de peu à côté. La pluie commence à tomber, on joue la 28ème minute, très belle action collective des pointeurs entre Sofiane et Grégoire qui trouvent Victor, le capitaine parvient à décaler pour Antoine qui frappe mais trop sur le gardien. La contre-attaque qui suit est dangereuse, AMOS parvient à conclure l’action avec une frappe qui trouve le petit filet extérieur. Le match est très disputé, il y a vraiment du niveau aujourd’hui et la qualité est dans les deux camps.

Malgré le petit coup de mou des pointeurs, ils sont toujours aussi solides : les adversaires ont peu d’occasions. Auteur d’un but, Antoine réalise un très bon match et s’octroie quelques gestes techniques pour dribbler les adversaires. On joue la 40ème minute, leur gardien fait n’importe quoi et Grégoire parvient à récupérer la balle, excentré. Il parvient à centrer pour Kenigsberg qui reprend acrobatiquement en prenant le gardien à contre pied, mais croise trop sa reprise. A la minute suivante c’est AMOS qui a une énorme occasion : un centre contré arrive dans les pieds d’un attaquant, mais énorme sortie de Maël qui vient bloquer l’adversaire dans ses pieds. Le ballon retombe sur un attaquant, seul, mais sa frappe est contrée par Arthus et file en corner. Le corner ne donnera rien et Marius sifflera la mi-temps.

La seconde période reprend sur les mêmes bases que la première, avec un gros pressing d’entrée la part des Pointeurs. Nos adversaires sont à l’aise balle au pied et les loups ne veulent pas leur laisser le match facile. Nos ailiers réalisent beaucoup de courses, donnant un apport offensif important, tandis que nos défenseurs se battent comme des chiens et ne comptent pas se laisser marcher dessus.

50ème minute,

Suite à une très belle progression, les adversaires parviennent à centrer sur un joueur seul au point de pénalty, mais Maxence tacle in-extremis pour contrer la frappe et ainsi la dévier un corner. Un gros bash dont il est fier. A la minute suivante, AMOS obtient un coup franc au milieu de terrain. Ils jouent un long ballon qui trouve l’ailier gauche. Celui-ci centre à l’entrée de la surface pour un coéquipier qui frappe et gros arrêt au sol de Maël, mais le ballon n’est pas sorti et un adversaire est à la retombée et marque dans le but vide. Le score est de 1 à 2 pour AMOS.
Les pointeurs sont menés au score. Pourtant ce match semble bien différent que les précédents. L’état d’esprit et le niveau des joueurs sont bien meilleurs que lors des derniers matchs, et ce n’est pas ce but qui aura changé les choses.

53ème minute,

Les verts arrivent jusqu’au but adverse sans pour autant que Timothée ne parvienne à frapper. A la 54ème minute, sur un long ballon, Kenigsberg arrive à reprendre la balle de la tête mais ça passe de peu à côté. Les Pointeurs nous montrent qu’ils sont une équipe très réactive qui, à peine après avoir encaissé un but, se procure 2 situations dangereuses dans les 2 minutes qui suivent. Toutefois le match est très disputé, ce sont les deux premières équipes du championnat qui s’affrontent là, et AMOS veut profiter de son élan après ce but.

55ème minute,

Les blancs se lancent dans une contre-attaque très dangereuse mais la finition a pêché, sans danger donc pour Maël. Les pointeurs se battent toujours autant dans les duels avec un pressing rigoureux. Après une récupération haute, Timothée parvient à transmettre le ballon pour Kenigsberg qui parvient à frapper mais très bel arrêt du gardien adverse par son pied gauche. On sent que les Pointeurs ont les armes pour revenir et les supporters présents donnent de la voix. On arrive à l’heure de jeu, le capitaine Victor est laissé seul à l’entrée de la surface et déclenche une lourde frappe, mais trop sur le gardien qui capte sans difficulté.
Le plus heureux aujourd’hui c’est sans doute le ballon. Celui-ci circule bien dans les deux camps, avec de belles phases de possessions, dans ce match très disputé. Il doit se sentir honoré de voir comment les hommes sont prêt à se battre pour lui, en ce lendemain de Saint-Valentin.

68ème minute,

Suite à une récupération haute de la part de Victor, ce dernier lance immédiatement Arthur qui bat en vitesse (et oui, en vitesse) son vis à vis et parvient à se présenter seul face au gardien. En bout de course il parvient à frapper mais le gardien est très vite sorti et arrête la balle. Très belle parade car le tir partait bien ! Si ce sont les Loups qui étaient plus présent depuis la pause, les minutes qui suivent constituent un temps fort pour AMOS.

70ème minute,

Grosse phase offensive des adversaires qui parviennent à centrer, mais c’est anticipé par le gardien Maël qui intercepte avec beaucoup d’assurance. Nouvelle arrivée adverse à la minute suivante, qui se conclut par une frappe hors de la surface, mais Maël l’arrête en deux temps. La fatigue commence à se faire ressentir. Même si Saint-Ger est toujours aussi solide défensivement, atteindre le but adverse se fait plus rare et difficile. Des tensions commencent à émerger entre les deux équipes, mais nos joueurs auront su tout au long du match rester disciplinés et ne pas céder aux provocations adverses. Les deux équipes commencent à montrer des lacunes, on sent que le match peut basculer d’un côté comme de l’autre.
On joue la 79ème minute, sur un coup franc excentré en faveur des verts, le centre est repoussé par leur immense défenseur. Le ballon revient sur Matéo qui reprend de volée mais sa frappe est contrée par un mur de défenseurs blancs.

80ème minute,

Après un bel enchaînement technique de Matéo sur la droite qui se joue de son vis-à-vis et parvient à transmettre le ballon à Victor, qui parvient à rentrer vers l’intérieur mais voit sa frappe contrée. On est dans un nouveau temps fort pour les Pointeurs qui jouent dans le camp adverse. Les dernières minutes sont toutefois difficile physiquement, les joueurs épuisent jusqu’à leur dernières ressources. Malheureusement, après le match très bon et très physique qu’il a disputé, c’est notre milieu de terrain Matéo sort sur blessure, mais finalement sans gravité.

On joue la 85ème minute, leur ailier gauche fait une course à la Gareth Bale, mais sa frappe ne trouve pas le cadre. Ce n’est pas passé loin. Les joueurs commencent à craquer physiquement. Mais ceux entrés en cours de match, notamment Maxime et Antoine arrivent à arracher des ballons au milieu de terrain, ce qui offre de belles progressions de la part des Pointeurs qui obtiennent un corner à la 88ème minute.

88è minute, 

Le corner est frappé au second poteau pour Arthur, qui parvient à reprendre de la tête et marquer le but de l’égalisation ! Le public est en feu ! Arthur en enlève son maillot, tout les joueurs se précipitent vers lui pour célébrer ce but dans les toutes dernières minutes ! 2-2, les joueurs de Victor sont allés chercher cette égalisation avec les tripes. Mais il faut tenir le score. L’euphorie passée, les cadres donnent de la voix et demandent calme et concentration. AMOS cherche la victoire et tente le tout pour le tout. Ils obtiennent un coup franc dangereux à la 91ème minute. La frappe est magnifique et frôle le poteau droit de Maël. Marius siffle la fin du match, score final 2-2 !

Après avoir ouvert le score, les Pointeurs ont vu AMOS revenir au score et prendre l’avantage. Mais face à cet adversaire coriace, nos joueurs auront fait preuve d’une grande combativité et d’une présence intense dans les duels, ne laissant pas leurs adversaires faire le jeu. A l’image de leur solidité défensive, l’attaque aura été également brillante, se procurant plusieurs occasions avec de nombreuses arrivées vers le but adverse. Comme récompense de leur détermination, Arthur Kenigsberg s’est mimé en Sergio Ramos et marque un but de la tête sur corner dans les toutes dernières minutes, donnant ainsi à son équipe un nul bien mérité. Un très bon match qui montre les progressions faites par cette équipe et qui laisse de bonne augure la préparation jusqu’au CRIT.

Suite à ce match nul arraché, les Sciences Po Saint-Germain garde la première place du championnat ! Voici le classement :

Le prochain match sera le 8 mars sur le terrain de l’ISG, équipe encore invaincue à ce jour. Le match s’annonce relevé, on vous attend nombreux au bord du terrain ou sur le live !

Thomas Delaunay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :