Au bout du rêve – festival du film d’aventure à la Réunion

N’avez vous jamais rêvé de faire le tour du monde, de partir à l’aventure ? Beaucoup en rêvent, eux l’ont fait. Mélanie Mallender, Antoine Girard, les Flying Frenchies, Evrard Wendenbraum, sont des français qui, un jour, ont décidé de poursuivre leur rêve et de partir à l’aventure.

En effet, se tient en ce moment même (du 5 au 18 mai 2018), le 14ème festival du film d’aventure de la Réunion. A l’occasion, sont diffusés les films de grands aventuriers partis aux quatre coins du monde. Ces derniers viennent rencontrer le public et leur raconter leurs expériences et voyages. Ce festival nous transporte alors dans des univers extrême, passionné et plein de folie. Cela nous fait rêver. De plus, comme l’année dernière, ZEOP, un opérateur local, a lancé une bourse (ZEOP AVENTURE AU BOUT DU REVE) dotant de 4000 euros trois projets d’aventures pour des jeunes réunionnais de 18 à 35 ans. Cette bourse permet ainsi d’aider ces jeunes aventuriers réunionnais à réaliser leur rêve.
Cette année encore le festival du film d’aventures nous a permis de découvrir de nombreux aventuriers, plus courageux et déjantés les uns que les autres. La rédaction tient donc à vous partager l’expérience de certains d’entre eux.

Mélusine Mallender est une jeune femme franco-anglaise qui a réalisé plus de 100 000 km à moto en solitaire pour questionner des femmes d’Asie et d’Afrique sur la notion de liberté. Avec son expédition, les voies de la liberté, elle a parcouru l’Asie du sud de 2015 à 2016 à la recherche de liberté. Elle mena surtout son travail après des femmes qui sont le plus souvent victimes de restriction de la liberté. Mélanie Mallender leur offre alors la possibilité de raconter la vision que ces dernières ont de leur pays, de leur quotidien et de la liberté. Elle a voyagé principalement dans cinq pays : l’Indonésie, le Myanmar, le Bangladesh, le Népal et la Chine. Cette femme courageuse et libre était présente à la Réunion pour discuter et présenter son expédition.

Cette semaine, a aussi été diffusé le film des Flying Frenchies, un groupe d’amis, fan de sports extrêmes et de pitrerie qui ont décidé de réaliser leur rêve. Ils sont partis au milieu de la nature et ont tiré un long câble entre deux falaises; sur ce dernier ils ont accroché une planche de surf. Les flying frenchies (équipés de parachute) se lancent alors sur la planche pour ensuite, au-dessus du vide, sauter. Ils ont ainsi réalisé de nombreux sauts au milieu de la nature; sauts tous plus fous les uns que les autres. Ces derniers ne vont par exemple pas hésiter à se déguiser en clown et à réaliser des pirouettes et cascades sur la planche et au-dessus du vide.

Autre film au programme, celui qui retrace l’histoire du français Antoine Girard. Ce sportif de haut niveau pratique le vol bivouac en parapente. Avec ce mode de voyage, il a parcouru seul plus de 1200 km pendant 19 jours dans le nord du Pakistan. En juillet 2016, avec pour seuls compagnons de vol les immenses sommets de l’Himalaya, il a survolé les plus belles montagnes jusqu’à atteindre une altitude de 8 157 m pour voir le Broad Peak d’en haut, réalisant un nouveau record mondial ! Toujours en 2016, Antoine Girard a réalisé le record du plus grand vol de distance au Pakistan : 248 km. En 2017, cet aventurier, toujours et encore à la recherche d’adrénaline, est parti en autonomie depuis Katmandou (Népal) en parapente pour rejoindre le Langtang (équipé de matériel d’alpinisme), il a notamment tenté une ascenseur du Langtang Lirung (7227m) par la face nord-est encore vierge.

Evrard Wendenbaum était aussi présent lors de ce 14ème festival du film d’aventure. Dans le film, les murmures de la glace, on suit Evrard et son équipe scientifiques au milieu de territoires glacés et même à l’intérieur d’un glacier. Passionné de nature, Evrard réalise et organise de nombreuses expéditions. Il est à l’origine photographe puis devient réalisateur de films. Grâce à son travail, il a parcouru de nombreux recoins inaccessibles de la planète comme les parois du Karakoram (Pakistan) et Yosemite (Etats-Unis) en escalade, les calottes glaciaires d’Alaska et de Patagonie à ski ou encore des îles de l’Océan Indien ou d’Indonésie en pirogue. Aujourd’hui ce grand aventurier dirige une association environnemental, Naturevolution, luttant pour le respect et la préservation de la biodiversité. Dans ce cadre, il a par exemple mené plusieurs expéditions à Madagascar.

De nombreux autres explorateurs ont partagé leurs expériences lors de ce grand festival d’aventure tel Yvan Bourgnon qui a réalisé un tour du monde en solitaire sur un catamaran de plage sans GPS, ni informations météo ou encore le duo anglais Benjamin Sadd et James Trundle; deux amis qui ont décidé de s’immerger dans la jungle équatorienne, très loin de leur zone de confort : ils ont construit une pirogue et ont partagé le quotidien d’une tribu Huaorani.

Voir l’histoire et les portraits de ces hommes nous rappellent finalement à quel point la vie est précieuse et qu’il faut à tous prix aller au bout de ses rêves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :