Derniers jours pour aller voir l’expo Mucha au Musée du Luxembourg!

Depuis le mois de septembre je souhaitais aller voir cette exposition, mais diverses circonstances (et surtout la flemme je l’avoue) m’en ont empêchée. C’est pourquoi au début du mois de janvier, animée par l’euphorie de la nouvelle année, je me suis rendue au Musée du Luxembourg. Et honnêtement : No regrets !

Cette exposition est très bien structurée car elle reprend chaque période de la vie de l’artiste par thèmes, et n’est pas excessivement longue (je sais que c’est important ça). Les œuvres exposées sont majoritairement des affiches, mais de nombreux dessins, quelques peintures et mêmes des sculptures sont exposées.
L’exposition se termine le 27 janvier il vous reste donc une vingtaine de jours pour aller régaler vos mirettes (oui c’est un mot).

Quelques mots sur notre artiste Alfonse Mucha, en tant qu’étudiants à Science Po son profil devrait vous intéresser : c’est un nationaliste tchèque qui a vécu à la fin du XIXe début XXe en Europe ! Alors je consens que le lien entre nationalisme tchèque et affiche de publicité ne soit pas évident à trouver mais patience… je vais éclaircir tout ça !
C’est grâce à une célèbre comédienne française dont vous avez surement déjà entendu parler qu’il accède à la célébrité : Sarah Bernhardt. En effet il réalise une affiche pour sa pièce Gismonda et devient l’affichiste attitré de la comédienne. Constatant le succès fou que remporte son affiche il continue sur cette voie et va développer ce qu’on appelle « le style Mucha ».

Il représente très souvent des femmes entourées de motifs floraux, orientaux, celtiques, grecs et lignes ornementales sur des fonds de couleurs pastel. Son style novateur va fasciner et il va très vite devenir la source d’inspiration de nombreux artistes mais aussi de commerciaux et d’imprimeurs. Car à cette époque l’imprimerie explose et les affiches sont diffusées partout dans Paris et même en Europe (on peut dire merci à Mr Lescure et son cours sur la presse et l’imprimerie au XIX siècle n’est-ce-pas ?) Mucha qui voulait utiliser son art pour servir la cause de l’indépendance de la Tchéquoslovaquie, constate d’abord que ce travail lui permet de vivre aisément, d’être reconnu et surtout de faire partager l’art au plus grand nombre. En effet il confectionne des affiches mais aussi des emballages pour toute sorte de produits de consommation allant des boîtes de champagne Moët aux boîtes de biscuits, rendant l’art accessible à tous. Ainsi c’est à tout ce début de parcours que s’intéressent les premières salles.

On passe ensuite à des créations originales comme « les Quatre saisons » ou les « Quatre Arts principaux » qui permettent de comprendre l’univers artistique de l’artiste. L’exposition met aussi en valeur ses projets personnels comme la rédaction d’un manuel d’art décoratif ou sa collaboration avec des artistes de l’époque comme le joaillier Georges Fouquet ou le peintre Paul Gauguin.

Enfin la fin de l’exposition est consacrée à son patriotisme et à la manière dont il a utilisé son art en politique. Il décore le pavillon de la Bosnie Herzégovine lors de l’exposition 1900, ce qui lui vaut d’être nommé membre de l’Ordre de François-Joseph Ier (équivalent légion d’honneur dans l’empire austro-hongrois quoi) ; mais surtout il réalise une « Epopée Slave ». Ce projet monumental consiste à réaliser vingt grandes toiles reprenant plusieurs épisodes de l’histoire slave. Ces œuvres retracent l’histoire de ce peuple, les souffrances qu’il a subit à travers les siècles et la marche à suivre vers l’indépendance. Mucha est donc parvenu à son objectif à la fois de diffuser son art à l’ensemble de la population et à l’utiliser pour la cause politique qui lui tient le plus à cœur : l’indépendance des pays slaves.

Nous avons donc une exposition riche sur la vie et l’œuvre d’un artiste révolutionnaire qui a marqué non seulement l’histoire de l’art mais également l’histoire de son pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :