Le Sommet mondial pour la Paix

La paix. Un mot que l’on entend souvent aujourd’hui. Ce mot est partout, dans toutes les bouches, quel que soit l’âge, quelle que soit la nationalité. C’est un mot qui dépasse les frontières et qui par conséquent ne s’arrête pas à la simple définition de la fin des conflits.

Il est vrai cependant que lorsqu’on pense à la paix, c’est à la fin de la guerre à laquelle on espère intérieurement néanmoins il y a bien d’autres acceptions. C’est en allant au World Peace Summit que je me suis rendu compte de la profondeur que pouvait avoir ce terme. La paix ne concerne pas seulement les relations humaines, c’est aussi une question environnementale, une question sociale, une question religieuse, économique, politique, de développement et finalement une question d’éducation.

C’est en effet ce que promouvoit ce sommet mondial : des dizaines de délégués, d’ambassadeurs venus principalement de pays d’Afrique ( Guinée-Bissau, Gambie, Comores), des représentants de l’UNESCO et également des jeunes étudiants sensibilisés à ce mot, ou animés d’un désir de s’y intéresser se sont réunis ce samedi 7 septembre 2019 pour échanger sur ce qu’ils entendaient par “paix” et surtout sur les actions pour la mettre en oeuvre.

Plus qu’un idéal “la paix est une création continue” selon l’ancien président français Raymond Poincaré. Ainsi ce sommet dont le thème était cette année: “Legislate Peace”– Implementation of the DPCW for Sustainable Development, était organisé par des organisations dont le but est d’ancrer cette notion au cœur des politiques publiques et plus largement des sociétés.

Trois ONG soutiennent ce mouvement : HWPL (Heavenly culture World Peace restoration of Light), IPYG (International Peace Youth Group) et IWPG (International World’s Peace Group). Ces organisations s’appuient sur un texte essentiel, la DPCW (Declaration of World Peace and Cessation of War) un ensemble d’articles qui se fondent sur des principes de paix afin de diffuser leur projet au niveau local mais également international.

Pour cela et parce que la paix est une création, ces hommes et ses femmes ont décidé d’intégrer cette culture de la paix dans l’éducation pour sensibiliser dès le plus jeune âge les acteurs de notre future société. Se sont donc succédés sur l’estrade une éducatrice géorgienne Tamar Lolishvili qui a écrit un livre pour les professeurs Peace Education Values for informal Education et qui s’emploie à inculquer à ses élèves ces valeurs de tolérance et de paix malgré le contexte politique.

Elle est également à l’origine d’un échange avec des professeurs de Corée du sud lui permet de partager sa manière d’enseigner. Ensuite, c’est l’ambassadrice de Guinée-Bissau anciennement ministre de la défense qui a défendu la nécessité d’actions permettant de mettre fin aux instabilités politiques de la région. Enfin ça a été au tour du leader du HWPL, Marc Stephan, d’insister sur l’importance de l’éducation,sa richesse, sa diversité et ses spécificités : mise en valeur de l’individu en Occident ou importance donnée au groupe, au collectif en Orient. L’harmonie est la finalité de son programme.

Les participantes au Sommet de la Paix…

….qui sont repartis avec un souvenir

Ainsi voir se discuter, se partager et se construire cette véritable culture de la paix sous mes yeux, m’a montré que la paix ne devrait pas seulement être un idéal pour lequel on se résigne à attendre que le monde s’apaise de lui-même.

Non, la paix est un mode de vie qu’il faut apprendre dès l’enfance et pour lequel nous devons chaque jour faire des efforts.

L’ancien secrétaire général des Nations Unies (1997-2006) Kofi Annan a dit “La paix est un rêve suspendu”, certes il est difficile dans notre monde aujourd’hui de ne pas concevoir la paix comme une notion illusoire, idéale et irréelle pourtant si cela doit n’être qu’un rêve, je pense qu’il est de notre devoir de faire en sorte qu’il dure le plus longtemps possible.

Marie Lacourty

La lettre que nous avons rédigée au nom de l’association Solidarité adressée au président de la République.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :