THE WITCHER, LA NOUVELLE SÉRIE FANTASY À VOIR?

Cette année encore, Winter has come, mais les Dracarys brûlants de la Reine des Dragons ou les incroyables combats contre les zombies des neiges de Jon Snow, qui ne sait toujours rien, sont eux, restés dans nos cœurs…

Mais est-ce vraiment une raison pour ne plus se délecter à regarder des individus aux cheveux blancs, badass, combattre toutes sortes de monstres dans un monde fantastique ? Eh bien non ! Heureusement pour nous, cette année Netflix nous a fait un super cadeau de Noël avec la première saison (en entier ouais) de la série The Witcher.

Alors The Witcher, qu’est-ce que c’est, de quoi ça parle? Pas de crainte, pas de spoilers dans cet article, je vais juste vous parler de cet univers et vous donner quelques raisons de binge watcher ce show, qui rendra un peu plus épiques vos futurs après-midis pluvieux de janvier!

La série de 8 épisodes est basée sur une série de livres écrits par l’auteur polonais Andrzej Sapkowski, dont elle partage le titre. Le Sorceleur a d’abord été adapté en jeux vidéo très appréciés par les gamers. N’ayant pour ma part jamais lu les livres ou joué aux jeux, je peux vous dire que même sans être un / une expert(e), on rentre assez facilement dans cet univers fantastique. Comme toute adaptation, la série à des qualités certes, mais également des défauts qu’il ne faut pas négliger.

Pendant huit heures, le spectateur découvre les terres du Continent et les différentes créatures qui l’habitent. Elfes, nains, mages, dragons et toutes autres sortes de monstres, accompagnent une espèce un peu plus connue de nous: les hommes. Nous suivons ainsi les aventures de trois différents personnages : Geralt de Riv, le fameux sorceleur aux cheveux blancs, Yennefer de Vengerberg, la magicienne badass aux yeux violets et Cirila, la princesse de Cintra.

Géralt est un chasseur de monstres qui semble dénué d’émotions humaines dont le travail est de tuer les vilaines bestioles du Continent en échange d’argent.

Il fait, au cours de ses aventures, la rencontre de Yennefer ou Yen pour les intimes, une sorcière au physique déformé, qui a tout sacrifié pour le pouvoir et la beauté éternelle. Elle a décidé d’abandonner son rôle de conseillère politique dans les différentes cours royales du Continent pour se lancer dans une quête personnelle qui la mène malgré elle, sur le chemin de Géralt. Comme vous vous en doutez déjà, la relation entre ces deux-là est… électrique et apporte une belle touche romantique à la série tout en restant éloignée des romances à l’eau de rose un peu clichée de certaines autres fictions.

Ciri elle, est donc une princesse d’un des royaumes les plus fiers et les plus puissants: Cintra. Mais son avenir est bouleversé lorsque son peuple est attaqué par les inquiétants Nilfgardiens, voisins de l’Empire d’à côté. Elle est obligée de fuir pour survivre et se retrouve liée à Géralt.

Les trois ne se connaissent pas au départ ,mais bien sûr, le destin va les lier pour l’éternité au fil de la série. Alors, le destin devrait limite être incarné par un personnage dans cette série, parce que clairement, il ne se passe pas un épisode sans qu’un personnage n’en parle. Autre remarque importante, la série respecte le format narratif des livres dans lesquels chaque chapitre raconte une histoire particulière. Donc dans tous les épisodes nous suivons une quête différente ,mais au final, elles sont englobées dans un schéma narratif global, qui raconte une grande histoire.

Mais vous allez me dire, de quoi parle cette histoire ? Et bien c’est une grande histoire de famille qui traite aussi d’autres thèmes comme le racisme, la fertilité, la guerre, la difficile et dangereuse balance entre le pouvoir et les sacrifices que nous sommes prêts à faire pour l’obtenir. L’intemporelle question du bien et du mal est aussi abordée mais d’une manière assez intéressante car dès le début de la série, on comprend clairement que souvent nos choix sont ,certes influencés par des bons ou mauvais raisonnements, mais au final, il est presque impossible d’atteindre cet idéal du bien ,qui varie toujours en fonction des perspectives des différents personnages. Si bien, qu’il est parfois difficile de discerner les vrais gentils de l’histoire, des méchants.

Donc au final on a le droit à une série avec un univers bien à elle et des personnages complexes et intéressants. Malgré l’aspect un peu « dark » que veut se donner le show, le drama et la terreur entourant les combats avec les monstres sont contrebalancés par l’humour sarcastique de Geralt et Yennefer et le caractère comique de Jaskier, un barde qui suit Géralt dans certaines de ces aventures. Leur dynamique rappelle celle de Shrek et de l’âne ou encore Mani et Sid je trouve, donc cela apporte une touche de légèreté très sympathique. L’univers est également créé par les musiques de cette série et les chants de Jaskier, qui nous rappellent qu’on regarde un show médiéval.

Pour toutes ces raisons faites-vous plaisir et laissez-vous embarquer dans cette aventure ,mais il est nécessaire d’énoncer le gros point faible de cette série: la gestion du temps. Plusieurs personnes m’ont dit qu’elles avaient eu du mal à rentrer dans la série parce que les enjeux de l’histoire ne sont pas tout de suite définis et qu’il est au départ difficile de comprendre l’intrigue. Ils ont en partie raison, les deux premiers épisodes ne sont pas les meilleurs et le manque d’indications temporelles rendent parfois la compréhension de l’histoire difficile car les épisodes suivent à peu près trois time lines différentes, celles des différents personnages qui n’ont pas du tout les mêmes âges et qui vivent donc au départ à des époques différentes. Une fois que cette partie est intégrée, le rythme devient un peu moins difficile à suivre.

Aliénor Malevergnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :