Keir Starmer, nouveau chef du Labour

Le vent commence à tourner. La fin du rêve socialiste aux Etats-Unis, avec le retrait de Bernie Sanders des primaires démocrates, est couplée de celui de nombreux jeunes britanniques adhérents du Labour, et fervents soutiens de Jeremy Corbyn. Le 4 avril dernier, la vidéo pré-enregistrée de Keir Starmer était révélée sur l’application du Labour Party, faute de pouvoir organiser un meeting (pour des raisons sanitaires évidentes). D’emblée, l’objectif a été de se montrer comme une figure de gouvernement, calme, posée. Loin des positions agressives d’oppositions chères à son prédécesseur.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑